Le Honduras devient le 4e pays à ouvrir une ambassade à Jérusalem
Rechercher

Le Honduras devient le 4e pays à ouvrir une ambassade à Jérusalem

Lors de la rencontre, M. Bennett a remercié le président Hernández pour son "acte courageux et justifié pour l'État d'Israël"

Le Premier ministre Naftali Bennett (G) et le président du Honduras Juan Orlando Hernández inaugurent la nouvelle ambassade du Honduras à Jérusalem, le 24 juin 2021. (Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Naftali Bennett (G) et le président du Honduras Juan Orlando Hernández inaugurent la nouvelle ambassade du Honduras à Jérusalem, le 24 juin 2021. (Kobi Gideon/GPO)

Le Honduras a officiellement transféré son ambassade en Israël à Jérusalem jeudi en présence du Premier ministre Naftali Bennett et du président hondurien Juan Orlando Hernández en visite.

« Heureux de revenir en Israël », a tweeté Hernández à son arrivée mercredi soir. « Ce voyage servira à continuer de renforcer les liens d’amitié, de solidarité et de coopération entre nos deux nations sœurs. Je suis convaincu qu’il sera une grande bénédiction pour le Honduras. »

Il a ajouté que l’inauguration de la nouvelle ambassade serait « une date historique » pour le Honduras.

« Monsieur le président, vous êtes un véritable ami d’Israël », a déclaré Bennett à Hernández peu avant la cérémonie d’inauguration, qui s’est tenue au parc technologique dans le quartier de Malha à Jérusalem. « Le peuple juif a une grande mémoire, et vous serez inscrit dans les pages de l’histoire comme ayant accompli un acte courageux et justifié pour l’État d’Israël. »

La cérémonie de jeudi a fait du Honduras le quatrième pays à ouvrir une ambassade à Jérusalem, après les États-Unis, le Guatemala et le Kosovo.

« Nous espérons continuer à développer la relation solide entre nos deux pays », a tweeté Hernández après l’événement, faisant référence à Jérusalem comme « la capitale éternelle d’Israël ».

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez, à droite, visite le Kotel à Jérusalem, le 1er septembre 2019. (Autorisation de la Western Wall Heritage Foundation)

M. Hernández a rappelé qu’il s’était rendu pour la première fois en Israël il y a 30 ans pour participer à un programme de développement du leadership organisé par Mashav, ou l’Agence de coopération internationale pour le développement, qu’il a qualifié « d’expérience qui a changé sa vie ».

Il a également souligné qu’après son entrée en fonction en 2014, le Honduras est devenu « l’un des deux pays d’Amérique latine, et l’un des cinq dans le monde, qui s’abstiennent le plus souvent sur les résolutions auxquelles Israël s’oppose ».

Bennett l’a remercié pour son soutien envers Israël à l’international.

« Sous votre direction, le Honduras défend constamment Israël dans les institutions internationales, alors que ce n’est pas toujours populaire, et que cela implique parfois aussi d’en payer le prix », a déclaré le Premier ministre à Hernández. « C’est un témoignage de notre amitié – votre volonté d’agir… Je tiens à vous remercier, ainsi que le peuple du Honduras, pour ce soutien. »

Le Premier ministre Naftali Bennett et le président du Honduras Juan Orlando Hernández dans le bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 24 juin 2021. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Plus tôt jeudi, Israël a signé une série d’accords de coopération avec le Honduras dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de l’éducation et de l’innovation lors d’une réunion entre Bennett et Hernández.

« La coopération entre nos deux pays est très diversifiée – du commerce à l’agriculture, en passant par l’eau et les questions politiques et de sécurité », a déclaré Bennett. « Notre objectif est d’approfondir cette coopération et, à cette fin, nous avons convenu de l’étendre aux domaines de la high-tech et de l‘informatique, ainsi qu’à d’autres domaines. »

Le Premier ministre Naftali Bennett (deuxième à droite) rencontre le président du Honduras Juan Orlando Hernandez (deuxième à gauche), le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid (à droite) et le ministre hondurien des Affaires étrangères Lisandro (à gauche) au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 24 juin 2021. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

La suite de la visite du président hondurien comprend également des rencontres avec le président Reuven Rivlin, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu.

M. Netanyahu, qui était Premier ministre quand l’accord avec le Honduras a été conclu l’année dernière, a salué le déménagement de l’ambassade et a souligné son rôle dans l’événement. M. Netanyahu et M. Hernández doivent se rencontrer lors de son voyage à Jérusalem.

« J’ai convenu de l’ouverture d’ambassades avec le président hondurien Juan Orlando Hernández il y a un an et aujourd’hui nous en voyons les fruits », a écrit Netanyahu sur Facebook. « J’espère que les efforts que j’ai commencés pour transférer des ambassades à Jérusalem, ne s’arrêteront pas, et que d’autres pays déplaceront leurs ambassades à Jérusalem, la capitale éternelle du peuple juif depuis 3 000 ans. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, rencontre le président hondurien Juan Orlando Hernandez à Jérusalem, le 29 octobre 2015. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Jeudi, M. Hernández a visité le Kotel et l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Il a également rencontré le président Reuven Rivlin.

« Je n’ai aucun doute que sous votre direction, nos relations et la coopération entre nous vont s’approfondir », a déclaré Rivlin. « Au nom de tous les Israéliens, je vous remercie pour votre profonde amitié et pour le soutien du peuple du Honduras à Israël. »

Le président Reuven Rivlin rencontre le président hondurien Juan Orlando Hernandez à la résidence du président à Jérusalem, le 24 juin 2021. (Crédit : Mark Neyman/GPO)

En septembre, M. Hernández et le Premier ministre de l’époque, M. Netanyahu, ont convenu d’ouvrir des ambassades réciproques dans leurs capitales respectives d’ici la fin de 2020.

Mais au moment de l’annonce initiale, Hernández a noté qu’il espérait « franchir cette étape historique avant la fin de l’année, pour autant que la pandémie le permette ».

Plus tôt ce mois-ci, il a annoncé que l’inauguration tant attendue aurait lieu en juin.

« Nous allons formaliser ce que nous avons déjà accompli étape par étape, à savoir l’installation de notre ambassade à Jérusalem », a déclaré M. Hernández, ajoutant que cette initiative « nous donnera des moyens d’action dans le domaine agricole, dans le domaine de l’innovation et dans le domaine du tourisme ».

Israël s’apprête à ouvrir un bureau diplomatique à Tegucigalpa, la capitale du Honduras, après avoir ouvert un bureau de représentation temporaire dans la ville en août dernier.

La rencontre entre Bennett et Hernández marque la première rencontre en face-à-face du nouveau Premier ministre israélien avec un dirigeant étranger depuis sa prise de fonction la semaine dernière.

Le Honduras a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en août 2019 et, un mois plus tard, a ouvert un bureau commercial à Jérusalem, une extension de l’ambassade du Honduras à Rishon Lezion.

En janvier 2020, le Honduras a officiellement déclaré que le Hezbollah était une organisation terroriste, une décision saluée par Jérusalem.

Dimanche, le gouvernement a approuvé la nomination d’Eldad Golan Rosenberg en tant que nouvel ambassadeur israélien au Honduras, parmi 36 diplomates dont les approbations avaient été retenues pendant des mois par l’ancien gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...