Le président du Kosovo promet une ambassade à Jérusalem en cas de reconnaissance
Rechercher

Le président du Kosovo promet une ambassade à Jérusalem en cas de reconnaissance

Israël est l'un des quelques pays à ne pas avoir reconnu la république à majorité musulmane séparatiste des Balkans

Le président du Kosovo Hashim Thaci lors d'une cérémonie de commémoration à Pristina pour les portés-disparus de la guerre du Kosovo, le 30 décembre 2017 (Crédit : AFP/Armend Nimani)
Le président du Kosovo Hashim Thaci lors d'une cérémonie de commémoration à Pristina pour les portés-disparus de la guerre du Kosovo, le 30 décembre 2017 (Crédit : AFP/Armend Nimani)

Le Kosovo ouvrira une ambassade à Jérusalem si l’Etat juif reconnaît le pays en tant qu’Etat indépendant, a déclaré le président de cette république séparatiste des Balkans.

« Si le Kosovo devait être reconnu par Israël, j’installerais l’ambassade du Kosovo à Jérusalem », a déclaré Hashim Thaci dans le cadre de l’émission d’information Real Story jeudi, a fait savoir l’agence de presse kosovare.

Les Etats-Unis et des douzaines d’autres pays ont reconnu le Kosovo, un pays à majorité musulmane, en tant qu’Etat depuis qu’il a déclaré son indépendance de la Serbie en 2008.

Mais l’opposition de la Russie et de la Chine a jusqu’alors empêché l’adhésion du Kosovo à l’ONU.

Israël, l’Espagne, l’Inde, le Maroc et l’Ukraine font partie des principaux pays à ne pas avoir reconnu le Kosovo – par opposition de principe, selon eux, aux déclarations d’indépendance unilatérales – notamment dans les territoires qu’ils contrôlent.

Israël, sous la gouvernance du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a recommandé à maintes reprises à un certain nombre de pays de suivre l’exemple des Etats-Unis en transférant leurs missions à Jérusalem – ce que Washington a fait au mois de mai. Jusqu’à présent, seuls le Guatemala et le Paraguay – qui a relocalisé ce mois-ci son ambassade à Tel Aviv, une initiative vivement critiquée par Israël – se sont exécutés.

Au mois de juin, le président tchèque Milos Zeman a dit pendant un discours sur le ton de la plaisanterie que Netanyahu lui avait offert sa propre maison à Jérusalem si la République tchèque ouvrait sa mission au sein de la capitale juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...