Le président guatémaltèque salué pour son soutien à Jérusalem
Rechercher

Le président guatémaltèque salué pour son soutien à Jérusalem

Morales avait précisé dans un post sur Facebook au mois de décembre qu'il désirait lui aussi relocaliser la mission de son pays à Jérusalem

Le président guatémaltèque Jimmy Morales (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) se serrent la main lors d'une conférence de presse conjointe après la signature d'accords bilatéraux au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 28 novembre 2016. (Photo AFP / Piscine / Abir Sultan)
Le président guatémaltèque Jimmy Morales (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) se serrent la main lors d'une conférence de presse conjointe après la signature d'accords bilatéraux au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 28 novembre 2016. (Photo AFP / Piscine / Abir Sultan)

Jimmy Morales, président du Guatemala, en visite aux Etats-Unis, a reçu dimanche les remerciements de plusieurs personnalités et groupes pour son soutien à la décision américaine de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem, en Israël.

Le président Donald Trump a remercié Morales au cours d’une réunion organisée dans un hôtel de Washington en amont du petit-déjeuner national de prière annuelle, a fait savoir l’Associated Press.

Le Guatemala est l’un des neuf pays ayant voté aux côtés des Etats-Unis contre une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies au mois de décembre qui rejetait toute reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

Morales avait annoncé dans un post sur Facebook au mois de décembre qu’il relocaliserait la mission de son pays à Jérusalem. Le post indiquait qu’il avait donné pour instruction au chancelier de son pays « d’initier la coordination respective à cet égard » et avait précisé avoir pris cette décision suite à une conversation avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Vendredi soir, Morales s’est rendu à un dîner de Shabbat accueilli par le Centre latin juif du mouvement Habad à Manhattan. Une invitation qui avait été lancée après que Morales a annoncé vouloir faire l’expérience d’un dîner de Shabbat, selon Chabad.org. Morales a été distingué durant le repas, auquel ont participé environ 200 personnes, pour sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne.

Avant le dîner, l’ambassadeur israélien aux Nations unies, Danny Danon, a tweeté : « En tant que fils d’un ancien ambassadeur israélien au Guatemala et en tant que consul général d’Israël à New York, j’aurai l’honneur de participer à ce dîner et de remercier le président Jimmy Morales ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...