Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Le Qatar dit recevoir un « flux de réponses » d’Israël et du Hamas

Un responsable égyptien a rapporté que le Hamas avait rejeté une offre israélienne d'arrêter les combats pendant deux mois contre la libération des otages et d'un échange progressif de prisonniers sécuritaires palestiniens

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Majed al-Ansari, fournissant des détails sur un projet de libération d'otages, lors d'une conférence de presse, à Doha, le 23 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran CNN ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Majed al-Ansari, fournissant des détails sur un projet de libération d'otages, lors d'une conférence de presse, à Doha, le 23 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran CNN ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le Qatar a fait savoir mardi que des « discussions sérieuses » étaient en cours pour parvenir à une pause dans les combats à Gaza et à un accord sur la libération des otages.

« Nous sommes engagés dans des discussions sérieuses avec les deux parties, nous leur avons proposé des idées, et nous recevons un flux régulier de réponses des deux parties, ce qui est en soi source d’optimisme », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Majed Al-Ansari, lors d’une conférence de presse.

« Nous devons nous concentrer sur le processus de médiation lui-même », ajoute-t-il.

Citant un responsable égyptien, l’Associated Press (AP) a rapporté plus tôt que le Hamas avait rejeté une offre israélienne d’arrêter les combats pendant deux mois contre la libération d’otages israéliens et d’un échange progressif de prisonniers sécuritaires palestiniens.

Le responsable a ajouté que les dirigeants du Hamas avaient également refusé de quitter Gaza et exigeaient qu’Israël se retire complètement du territoire et permette aux Palestiniens de rentrer chez eux.

La proposition d’Israël prévoyait notamment d’autoriser Yahya Sinwar et d’autres hauts responsables du groupe terroriste du Hamas à Gaza de s’installer dans d’autres pays.

Le site d’information Axios a rapporté lundi qu’Israël avait soumis, par l’intermédiaire de médiateurs qataris et égyptiens, une proposition selon laquelle il accepterait de suspendre son offensive militaire en échange d’une libération progressive des 136 otages restants à Gaza.

Cette proposition ne tient pas compte de la demande du Hamas d’une cessation totale des hostilités avec Israël, mais elle semble aller plus loin que les offres israéliennes précédentes, ont déclaré deux responsables israéliens.

Interrogé sur les informations parues dans les médias plus tôt dans la journée selon lesquelles un accord de cessez-le-feu était en cours de discussion, le porte-parole du gouvernement israélien, Eylon Levy, a déclaré que les objectifs de la guerre demeuraient inchangés.

Eylon Levy, porte-parole du gouvernement israélien, en novembre 2023. (Crédit : Avner Hofstein)

« Le démantèlement du gouvernement et des capacités militaires du Hamas dans la bande de Gaza et le retour de tous les otages », a-t-il affirmé. « Il n’y aura pas de cessez-le-feu tant qu’il y aura des otages à Gaza et que le Hamas sera au pouvoir », a-t-il ajouté.

Levy a refusé de s’étendre sur les efforts déployés pour libérer les otages, invoquant le fait que des vies étaient en jeu. Les otages ont été emmenés de force à Gaza après les massacres du 7 octobre, au cours duquel le Hamas et d’autres groupes terroristes ont tué près de 1 200 Israéliens, ce qui a déclenché la guerre actuelle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.