Le trafic ferroviaire a repris plus tôt que prévu à Tel Aviv
Rechercher

Le trafic ferroviaire a repris plus tôt que prévu à Tel Aviv

Les passagers peuvent souffler, la fin des travaux a été annoncée avec 3 jours d’avance

Travaux entre les gares de Herzliya et Tel Aviv, le 4 septembre 2016. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)
Travaux entre les gares de Herzliya et Tel Aviv, le 4 septembre 2016. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)

Après une semaine de chaos sur les routes dans tout le centre d’Israël en raison des travaux d’infrastructure dans trois gares importantes, la police et Israël Railways ont annoncé que les gares rouvriraient dimanche matin, trois jours avant la date prévue.

La fermeture des gares Savidor, Hashalom et Université de Tel Aviv était due à l’installation des voies pour le nouveau train à haute vitesse qui reliera Jérusalem et Tel Aviv, ainsi qu’au doublement des voies entre Herzliya et Tel Aviv.

Mais la fermeture d’une semaine a été très incommode pour les passagers, les artères majeures étant bloquées jour après jour.

Les embouteillages ne se sont pas limités au centre d’Israël, le nombre de véhicules en forte hausse entraînant des blocages massifs sur les routes dans tout le pays.

« Nous avons achevé les composantes critiques des travaux dans les gares de Tel Aviv, ce qui va permettre une reprise des opérations tôt demain matin », a annoncé samedi Israël Railways dans un communiqué.

Le cauchemar des transports reflétait étroitement une situation similaire que les voyageurs avaient affrontée il y a trois semaines, quand une querelle politique avec les partis religieux avaient entraîné un report des travaux prévus pendant Shabbat à samedi soir et dimanche, fermant plusieurs lignes autour de Tel Aviv et laissant beaucoup de voyageurs sur le carreau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...