Le tribunal commue la peine de « l’agresseuse » de 2015 de la gare routière d’Afula
Rechercher

Le tribunal commue la peine de « l’agresseuse » de 2015 de la gare routière d’Afula

L'enquête réalisée suite à l'incident avait montré que la jeune femme, suicidaire, n'avait pas eu l'intention de blesser qui que ce soit

Une équipe du Magen David Adom arrive sur les lieux d'une tentative d'attaque au couteau dans la station centrale d'autobus d'Afula, le vendredi 9 octobre 2015  (Photo: Autorisation / Magen David Adom)
Une équipe du Magen David Adom arrive sur les lieux d'une tentative d'attaque au couteau dans la station centrale d'autobus d'Afula, le vendredi 9 octobre 2015 (Photo: Autorisation / Magen David Adom)

Une femme de Nazareth qui avait été la cible de tirs des forces de l’ordre lorsqu’elle avait brandi un couteau à la gare routière de la ville d’Afula a vu sa condamnation à six mois de prison commuée et servira plutôt la communauté.

L’enquête de la police sur l’incident survenu en octobre 2015 avait révélé qu’Asraa Zidan Abed était suicidaire et qu’elle voulait mourir sous les balles des forces de l’ordre.

Après que la cour a déterminé qu’elle n’avait jamais eu l’intention de commettre une attaque terroriste, Abed avait été accusée en 2015 de transport d’une arme dangereuse et condamnée à six mois d’incarcération.

L’avocat d’Abed, Meni Albir, a indiqué que la Cour de district de Nazareth avait accepté son appel à commuer la période d’emprisonnement.

« Nous sommes extrêmement satisfaits que la cour ait accepté notre appel et nous pensons que cette décision est un important communiqué. Asra n’a jamais eu l’intention de blesser qui que ce soit et la sanction proportionnelle décidée par la cour reflète cela aujourd’hui », a déclaré Albir.

« Suite à l’incident, Asra a cherché une aide psychologique dont elle avait grand besoin et elle est encore soignée aujourd’hui. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...