Les 6 victimes d’un des 3 récents accidents de la mer Morte identifiées
Rechercher

Les 6 victimes d’un des 3 récents accidents de la mer Morte identifiées

Deux frères figurent parmi les victimes originaires de Jérusalem-Est. Un second accident sur la même route a fait 4 blessés. Deux soldats ont été blessés dans un autre carambolage

La scène d'une collision mortelle à proximité du carrefour de Petzael sur la route 90 dans la vallée du Jourdain, le 4 novembre 2018 (Autorisation :  Magen David Adom)
La scène d'une collision mortelle à proximité du carrefour de Petzael sur la route 90 dans la vallée du Jourdain, le 4 novembre 2018 (Autorisation : Magen David Adom)

Les six Palestiniens originaires de Jérusalem-Est et qui ont perdu la vie dimanche dans un accident survenu sur la route 90 ont été identifiés dans l’après-midi du même jour, alors que le bilan meurtrier sur cet autoroute périlleuse, au cours des trois dernières semaines seulement, s’élève dorénavant à 17 morts.

Dimanche encore, un autre carambolage sur la même route a fait trois blessés.

Les personnes décédées lors de la collision frontale entre un mini-bus et un camion dans la vallée du Jourdain sont deux frères, Lutfi et Rajai Zahdi, originaires de Wadi Joz; Alaa Qarash, qui vivait dans la Vieille Ville de Jérusalem, Ahmad al-Ayoubi, de Zaim; Majd Asila de Kafr Akab et Majd Samara, lui aussi de Kafr Akab.

Cinq autres personnes ont été blessées dans l’accident, qui a eu lieu aux abords du carrefour de Petzael, selon les services du Magen David Adom. Au moins quatre personnes ont été grièvement touchées.

Plus tard dans la journée, un autre accident arrivé sur la route 90, près de la mer Morte, a fait quatre blessés. Deux individus ont été modérément touchés au torse et les autres légèrement blessés, selon les personnels de secours du Magen David Adom. Un hélicoptère du MDA a été appelé en renfort pour évacuer les blessés.

Lors d’un troisième carambolage, dimanche, deux soldats israéliens ont été blessés lors d’une collision entre leur véhicule et un camion à proximité de Ramat Gan, a fait savoir l’armée. Un militaire a été grièvement touché à la tête et l’autre a été légèrement blessé, selon les médecins.

Les deux soldats ont été pris en charge à l’hôpital Sheba Tel Hashomer de Ramat Gan. L’accident a eu lieu à proximité du carrefour de Bar Ilan, sur la route 471.

Dans le carambolage meurtrier survenu en tout début de matinée, le mini-bus transportait un groupe de trentenaires palestiniens qui se rendaient sur leur lieu de travail. La police a placé en détention le chauffeur de camion et elle a ouvert une enquête.

Des images de l’accident semblent montrer le camion dévier vers la voie opposée. A ce moment-là, le mini-van, tentant de l’éviter, fait un écart avant de s’encastrer dedans.

C’est le deuxième accident meurtrier majeur sur la route 90 en seulement cinq jours.

Mardi, la famille Atar toute entière — Yariv Atar, 45 ans, son épouse Shoshi, 47 ans, et leurs enfants Yaakov Yisrael, 12 ans, Ateret, 11 ans, Ayelet, 9 ans, Moriah, 7 ans, Yedid, 5 ans, et Avigail, 3 ans — ont été tués dans une collision avec une Jeep sur la route 90, aux abords d’Ein Bokek.

La famille Atar, Yariv et Shoshi et leurs six enfants – Yaakov Yisrael, 12 ans, Ateret, 11 ans, Ayelet, 9 ans, Moria, 7 ans, Yedid, 5 ans et Avigail, 3 ans, ont tous trouvé la mort dans un accident de voiture près de la mer Morte le 30 octobre 2018. (Crédit : autorisation)

Le mini-bus qui transportait la famille Atar a pris feu et certains de ses membres auraient perdu la vie dans l’incendie, selon les services de secours.

A la fin du mois d’octobre, un bébé de 10 mois et ses parents étaient décédés dans la collision de leur voiture avec un bus, à proximité de la mer Morte. Les victimes étaient Kfir et Shira Avitan, tous deux âgés de 28 ans, originaires de la ville de Katzrin, dans le nord du pays, et leur petite fille Gaia.

Des secouristes de ZAKA sur les lieux d’une collision frontale mortelle sur la route 90, près de la mer Morte, le 30 octobre 2018. (ZAKA)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...