Les amis du Soudanais : « Nous sommes aux côtés de la société israélienne »
Rechercher

Les amis du Soudanais : « Nous sommes aux côtés de la société israélienne »

Les représentants de la communauté soudanaise en Israël affirment qu'il était malade

La scène d'une attaque au couteau à Ashkelon le 7 février 2016. (Capture d'écran : Twitter/Eli Shlezinger)
La scène d'une attaque au couteau à Ashkelon le 7 février 2016. (Capture d'écran : Twitter/Eli Shlezinger)

Les représentants de la communauté des expatriés soudanais en Israël ont insisté sur le fait que Kamel Hassan, qui selon la police, a poignardé un soldat hier avant d’être abattu alors qu’il prenait la fuite, n’a pas agi pour des motifs « nationalistes ».

Hassan souffrait de problèmes mentaux, a affirmé Mutasim Ali, un défenseur soudanais, aux journalistes et aux membres de la communauté soudanaise dans le sud de Tel Aviv.

Ali et d’autres représentants de la communauté soudanaise ont parlé à des amis de Hassan qui leur ont affirmé qu’il souffrait de problèmes émotionnels depuis un certain temps, mais ces problèmes avaient récemment empiré.

« Nous ne savons pas exactement quelles étaient ses motivations ou si c’était vraiment lui qui l’a fait », a déclaré Ali.

« Ce que nous savons c’est que ce n’était pas une attaque nationaliste ».

Ali et deux autres hommes soudanais ont ajouté qu’ils dénonçaient l’attaque et souhaitaient un prompt rétablissement au soldat blessé.

« Nous sommes aux côtés de la société israélienne », a conclu Ali.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...