Rechercher

Les concurrents de « Jeopardy ! » échouent à la question sur le cholent de Shabbat

L'animatrice Mayim Bialik a expliqué que le mot désignant ce ragoût longuement cuit vient du français "chaud lent", qui signifie "cuit longtemps"

Mayim Bialik lors de ses débuts dans "Jeopardy", le 31 mai 2021. (Crédit : capture d'écran d'ABC)
Mayim Bialik lors de ses débuts dans "Jeopardy", le 31 mai 2021. (Crédit : capture d'écran d'ABC)

(JTA) – Les concurrents d’un épisode de « Jeopardy » diffusé mercredi soir ont été déconcertés lorsqu’on leur a présenté une photo de cholent, un ragoût traditionnellement préparé par les Juifs pratiquants et consommé pendant Shabbat.

L’indice, pour 400 $ dans la catégorie « Sabbat » : « L’Exode 35:3 interdit de faire cela le jour du sabbat, d’où le plat juif ‘cholent’, qui peut être mis sur le feu le vendredi et cuire jusqu’au samedi midi ».

Les concurrents se sont approchés en devinant « Qu’est-ce que la cuisine ? » et « Qu’est-ce que le travail ? » mais n’ont pas réussi à nommer l’interdiction exacte du Shabbat que Mayim Bialik, l’animatrice par intérim de l’émission et elle-même juive orthodoxe, recherchait.

Finalement, Bialik a expliqué la réponse : « Que signifie ‘allumer un feu’ ? Et le mot cholent vient du français « chaud lent », qui signifie « cuit longtemps » ».

Bialik, la première femme juive à présenter le populaire jeu télévisé, était peut-être la mieux placée pour expliquer ce qu’est le cholent à la télévision américaine.

Bialik, qui a joué dans « The Big Bang Theory », a servi d’animatrice vedette pendant la recherche d’un remplaçant pour Alex Trebek, l’animateur de longue date de « Jeopardy », et a été nommé animateur pour les émissions spéciales en primetime en août. Après qu’il s’est avéré que Mike Richards, le producteur exécutif de l’émission, choisi pour animer l’émission à plein temps, a fait des commentaires offensants sur les femmes et les Juifs, Bialik a été temporairement promue à l’animation à plein temps. Si les producteurs de Jeopardy continuent de chercher le remplaçant permanent de Richards, Bialik a déclaré qu’elle aimerait garder le poste de façon permanente.

Bialik écrit fréquemment sur son identité juive et a posté une vidéo sur son identité juive sur Twitter mercredi dans le cadre d’une campagne de réseaux sociaux organisée par Hillel International pour aider les étudiants juifs à se sentir fiers de leur identité juive. Bialik a produit une série de vidéos pour My Jewish Learning cette année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...