Obama ordonne de mettre les drapeaux américains en berne pour honorer Peres
Rechercher

Obama ordonne de mettre les drapeaux américains en berne pour honorer Peres

La Maison Blanche, les bâtiments publics, les ambassades américaines et les bases militaires dans le monde entier mettront les drapeaux en berne

Shimon Peres et Barack Obama à Washington (Crédit : Mandel Ngan/AFP)
Shimon Peres et Barack Obama à Washington (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

Le président américain Barack Obama a ordonné mercredi que les drapeaux américains de la Maison Blanche et de tous les bâtiments fédéraux dans le pays et à l’étranger soient en berne en l’honneur de l’ancien président Shimon Peres, qui est décédé mercredi matin à l’âge de 93 ans.

L’ordre s’applique également aux ambassades, postes militaires, bases navales et aux navires américains dans le monde.

Dans la proclamation de la Maison Blanche reçue dans la nuit de mercredi à jeudi et intitulée « Mort de Shimon Peres », Obama a déclaré avoir ordonné « que les drapeaux des Etats-Unis soient en berne à la Maison Blanche et sur tous les bâtiments et terrains publics, dans tous les postes militaires et bases navales, et sur tous les navires du gouvernement fédéral dans le district de Columbia et dans les Etats-Unis et leurs territoires et possessions jusqu’au coucher du soleil le 30 septembre 2016. »

Voici les 5 étrangers pour lesquels les Etats-Unis ont mis le drapeau en berne

1. Nelson Mandela, l’ancien président de l’Afrique du Sud (2013)
2. Le Pape Jean Paul II (2005)
3. Le roi Hussein de Jordanie (1999)
4. Yitzhak Rabin, le Premier ministre d’Israël (1995)
5. Anwar Sadat, le président d’Egypte (1981)

Le drapeau national israélien sera en berne dans tous les établissements scolaires d’Israël pendant les funérailles de Shimon Peres.

La décision a été transmise à tous les directeurs d’école et directeurs régionaux, et à tous les autres départements du ministère de l’Education, a annoncé la Dixième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...