Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Les enquêtes sur les crimes anti-Juifs ont triplé depuis le 7 octobre – FBI

Lors d'une réunion avec des dirigeants juifs et des responsables de la sécurité, Christopher Wray a averti que les mandataires de l'Iran pourraient attaquer le sol américain

Le directeur du FBI, Christopher Wray, s'exprimant lors d'une audition de la commission sénatoriale du renseignement, au Capitole, à Washington, le 11 mars 2024. (Crédit : Mark Schiefelbein/AP)
Le directeur du FBI, Christopher Wray, s'exprimant lors d'une audition de la commission sénatoriale du renseignement, au Capitole, à Washington, le 11 mars 2024. (Crédit : Mark Schiefelbein/AP)

WASHINGTON-JTA – Le nombre d’enquêtes du FBI sur les crimes de haine anti-Juifs a triplé dans les mois qui ont suivi le 7 octobre, a déclaré le directeur du FBI Christopher Wray aux dirigeants juifs lors d’un appel téléphonique mercredi.

Wray a également averti que, dans le cadre du conflit entre Israël et l’Iran, des mandataires iraniens pourraient attaquer des cibles sur le sol américain.

« Quelques jours seulement après l’attentat du 7 octobre, nous avions déjà constaté une augmentation rapide des menaces contre les Juifs aux États-Unis », a déclaré Wray lors d’un appel avec des responsables de la sécurité de la communauté juive et des dirigeants laïcs.

« Depuis lors, la menace s’est accrue », a-t-il ajouté. « Pour être plus précis, entre le 7 octobre et le 30 janvier de cette année, nous avons ouvert trois fois plus d’enquêtes sur des crimes de haine contre les Juifs qu’au cours des quatre mois précédant le 7 octobre.

Ce message est arrivé un jour après que le rapport annuel de l’Anti-Defamation League (ADL) a également montré une augmentation de l’antisémitisme après le 7 octobre, date à laquelle le groupe terroriste palestinien du Hamas a attaqué le sud d’Israël, déclenchant ainsi la guerre en cours à Gaza.

Les dirigeants du monde entier craignent que la guerre ne se transforme en conflit régional. Cette menace s’est accrue le week-end dernier lorsque l’Iran a directement attaqué Israël avec des centaines de drones et de missiles en représailles à une attaque israélienne contre des membres du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) à Damas. Israël et ses alliés ont repoussé l’attaque de l’Iran et discutent actuellement de la réponse à apporter.

Un membre de la police de New York patrouillant devant une synagogue, dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn, à New York, le 13 octobre 2023. (Crédit : Stephanie Keith/Getty Images/AFP)

Le président américain Joe Biden a tenté de dissuader Israël d’intensifier le conflit. Mercredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré : « Nous prendrons nos décisions nous-mêmes. L’État d’Israël fera tout ce qui est nécessaire pour se défendre ».

Toutefois, lors de l’appel, Wray a mis en garde contre le fait que le conflit Iran-Israël pourrait ne pas rester limité au Moyen-Orient et pourrait déclencher une attaque par des mandataires iraniens sur la « patrie » américaine.

« À la suite de l’attaque directe et effrontée de l’Iran contre Israël ce week-end, et compte tenu de la volatilité et de la fluidité de l’environnement à l’étranger, nous demandons instamment à tous nos partenaires ici et dans le monde de rester vigilants et attentifs aux menaces potentielles pouvant émaner de l’Iran ou de ses mandataires, à la fois à l’étranger et sur le territoire national », a déclaré Wray.

Wray n’a pas dit qu’il y avait une quelconque indication que l’Iran attaquerait directement la communauté juive américaine. Michael Masters, directeur du Secure Community Network, l’agence de sécurité juive qui a organisé l’appel, a également déclaré qu’il n’y avait pas de menaces spécifiques connues contre la communauté.

« Nous n’avons pas connaissance, à l’heure actuelle, d’une quelconque menace directe contre la communauté juive ou l’une de nos institutions au niveau national », a-t-il déclaré.

Wray a indiqué que l’Iran avait déjà tenté de perpétrer des attentats aux États-Unis.

« Au cours des dernières années, l’Iran a planifié ou tenté d’assassiner plusieurs anciens fonctionnaires et journalistes américains sur le sol américain », a-t-il déclaré, faisant apparemment référence aux menaces actives contre John Bolton, l’ancien conseiller à la sécurité nationale, et Masih Alinejad, un journaliste qui s’est montré critique à l’égard du pays. « Beaucoup d’actions iraniennes ont été motivées par un désir de représailles. »

Wray a ajouté la menace iranienne à d’autres menaces potentielles contre les Juifs américains, notamment les « loups solitaires », les individus violents motivés par des doctrines d’incitation à la haine, et les menaces spécifiques de groupes terroristes étrangers, notamment l’État islamique (EI) et Al-Qaïda dans la péninsule arabique. Il a déclaré que le FBI était « de plus en plus préoccupé » par les attaques terroristes suite à la récente attaque d’une branche de l’EI contre une salle de concert russe.

Lors d’une interview accordée après l’appel, Masters a qualifié la menace consécutive à l’attentat contre l’Iran « d’escalade ».

« Nous avons été et nous restons préoccupés par la menace de l’Iran et de ses mandataires, en particulier après le 13 avril », a-t-il déclaré. « Et vous savez, cela vient s’ajouter à un environnement déjà très menacé. Il s’agit, comme l’a clairement souligné le directeur, d’une bande de voyous. Malheureusement, cette bande de voyous est unie dans son désir de saper, voire de détruire ou d’attaquer la communauté juive. Nous vivons donc une période d’escalade de la menace. »

Il a conseillé aux communautés de ne pas s’engager avec les manifestants. « La meilleure façon d’éviter une confrontation est de ne pas y participer », a-t-il souligné.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.