Rechercher

Les Etats-unis vont verser 100 dollars par mois aux soldats et policiers libanais

Le programme "fournira 72 millions de dollars d'aide financière temporaire en soutien aux forces armées libanaises et aux forces de sécurité intérieure"

Des soldats de l'armée libanaise patrouillent dans la zone des affrontements dans la banlieue sud de la capitale Beyrouth, le 14 octobre 2021. (Crédit :  ANWAR AMRO / AFP)
Des soldats de l'armée libanaise patrouillent dans la zone des affrontements dans la banlieue sud de la capitale Beyrouth, le 14 octobre 2021. (Crédit : ANWAR AMRO / AFP)

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi une aide inédite de 72 millions de dollars à l’armée et à la police libanaises, versée pendant six mois en complément des salaires qui se sont effondrés, dans le cadre d’un programme conjoint avec l’ONU.

Les forces de sécurité libanaises sont durement impactées par la crise socio-économique qui secoue le pays depuis 2019, classée par la Banque mondiale parmi les pires au monde depuis 1850.

Le salaire mensuel moyen d’un soldat libanais est désormais d’environ 50 dollars contre quelque 800 dollars avant la crise, et celui d’un officier tourne autour de 100 dollars.

Le programme « fournira 72 millions de dollars d’aide financière temporaire en soutien aux forces armées libanaises et aux forces de sécurité intérieure », ont déclaré, dans un communiqué conjoint, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et l’ambassade américaine à Beyrouth.

« Ces versements fourniront à chaque soldat et policier éligible en vertu de la loi américaine une aide de 100 dollars par mois pour une période de six mois », ajoute le communiqué.

Au cours des deux dernières années, les États-Unis, principaux soutiens de l’armée libanaise, ont augmenté leurs aides à la troupe.

L’armée libanaise pâtit d’un manque en produits de base, tels que les médicaments et la nourriture et peine à maintenir ses équipements.

L’ambassadrice américaine au Liban, Dorothy Shea. (Crédit : Wikimedia Commons)

« C’est la première fois que les Etats-unis fournissent une telle aide financière aux forces de sécurité au Liban », a indiqué l’ambassadrice américaine au Liban, Dorothy Shea, selon le communiqué.

Début 2022, le Qatar, riche émirat gazier, avait fait don de 60 millions de dollars à l’armée libanaise et une source avait indiqué à l’AFP que cette aide couvrait les salaires des soldats.

Depuis 2019, la monnaie locale a perdu 95 % de sa valeur face au dollar, forçant des centaines de membres des forces de sécurité à faire défection tandis que beaucoup d’autres sont contraints de cumuler deux emplois.

En 2020, l’armée libanaise avait déclaré qu’elle supprimait la viande des repas offerts aux soldats en service en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires.

Et en juin 2021, elle a annoncé organiser des tours en hélicoptère à des fins touristiques dans le but de renflouer ses caisses.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.