Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Les Israéliens invités à la pose de la pierre tombale de Shira Banki

Les parents de la jeune fille assassinée à la Gay Pride de Jérusalem disent que les manifestations de soutien étaient une « petite source de lumière »

Shira Banki (Crédit : autorisation de la famille)
Shira Banki (Crédit : autorisation de la famille)

Les parents de Shira Banki, lycéenne de 16 ans poignardée à mort à la Gay Pride de Jérusalem le 30 juillet, appellent la population à assister à la cérémonie de la pose de la pierre tombale de leur fille, qui aura lieu le mardi au cimetière du kibboutz Nachshon, à l’ouest de la capitale.

« Nous essayons de nous remettre de l’ampleur de notre perte », ont écrit Uri et Mika Banki dans un post Facebook. « Il est clair pour nous que cet assassinat est un nouvel exemple d’intolérance dans la rue israélienne. »

Les parents de Banki ont ajouté que « les protestations du public et la participation de milliers de personnes dans leur processus de deuil étaient une petite source de lumière » pendant cette période difficile, a rapporté Kol Israël.

Banki est l’une des six victimes de l’agresseur ultra-orthodoxe Yishai Schlissel. Evacuée vers un hôpital local dans un état critique, elle a succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

Lors d’une cérémonie funéraire fermée aux médias, les parents de Shira Banki, Uri et Mika, ont fait l’éloge de leur fille. « Shira, une fille intelligente, belle, tendre, curieuse, musicale… Même l’adolescence l’a traversée avec grâce, et elle s’est épanouie comme une belle fleur. »

« Son innocence, beauté, bonheur et bonté sont tombés sur l’autel de la haine, de la méchanceté, de la cruauté et de l’ignorance », ont-ils dit.

« Ce qui nous reste est la douleur, la nostalgie et le choc. Chaque parent préfère mourir que le ressentir. »

« Nous n’avons pas de problème avec des gens portant la kippa ou la barbe, » ont-ils continué. « Nous savons que beaucoup de prières ont été prononcées dans la sincérité et l’émotion pour la guérison de notre fille – à la fois en public et à huis clos. Notre conflit est avec la haine et la sanctification de votre objectif au détriment de la douleur d’une autre personne. »

« Maintenant, nous allons rentrer à la maison et essayer de reconstruire notre famille – apprendre à être cinq au lieu de six. Nous allons essayer de haïr moins et d’aimer davantage ; voilà ce que nous pouvons vous offrir. »

Schlissel avait été libéré de prison trois semaines avant l’attaque après avoir purgé 10 ans pour un crime presque identique à la Gay Pride en 2005, où il a poignardé trois personnes. Les procureurs ont inculpé Schlissel en août sur une accusation d’assassinat prémédité et six chefs de tentative d’assassinat.

« Vous n’avez pas le pouvoir de me juger selon les lois de la Torah, donc je ne suis pas intéressé à être représenté », avait déclaré Schlissel au juge lors d’une audience.

Il a également refusé de coopérer à l’enquête et de parler aux autorités au sujet des attaques, même après avoir été montré dans des vidéos et des photos.

Stuart Winer et Tamar Pileggi ont contribué à cet article

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.