Les Juifs britanniques remercient Theresa May d’avoir été une « véritable amie »
Rechercher

Les Juifs britanniques remercient Theresa May d’avoir été une « véritable amie »

La Première ministre britannique démissionnant, la principale organisation juive locale la remercie pour avoir rendu le Hezbollah illégal, adopté une définition de l'antisémitisme

La Première ministre britannique Theresa May annonce sa démission devant le 10 Downing à Londres, le 24 mai 2019. (Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP)
La Première ministre britannique Theresa May annonce sa démission devant le 10 Downing à Londres, le 24 mai 2019. (Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP)

JTA — Les Juifs britanniques ont remercié la Première ministre Theresa May d’avoir été une « véritable amie » de leur communauté après l’annonce de son départ.

La cheffe du gouvernement a en effet annoncé vendredi qu’elle quitterait son poste de chef du parti conservateur le 7 juin prochain, n’ayant pas réussi à obtenir le soutien des députés à son accord de Brexit.

La présidente du Board of Députies of British Jews Marie van der Zyl a écrit dans un communiqué : « Nous remercions sincèrement Theresa May pour avoir été une véritable amie de la communauté juive pendant son mandat ».

S’exprimant devant sa résidence officielle du 10 Downing Street, l’intéressée a déclaré : « Je regrette et je regretterai toujours profondément de ne pas avoir pu mener à bien le Brexit ».

Le départ de Theresa May, qui aura connu l’un des mandats de Premier ministre le plus court de la période d’après-guerre, fait suite à une ultime opposition à son plan de départ de l’UE cette semaine de la part de ses ministres et des députés.

Un membre du Parti conservateur devrait lui succéder.

Les Brexiters ont critiqué certains éléments de son accord de sortie de l’UE, qu’ils ont considérés comme compromettant la souveraineté du Royaume-Uni.

Se concentrant sur des sujets chers aux Juifs, Marie van der Zyl a rappelé que son « gouvernement a adopté la définition de l’antisémitisme de l’IHRA, marqué le centenaire de la Déclaration Balfour avec fierté, interdit l’organisation terroriste du Hezbollah, augmenté les dépenses de sécurité », s’est opposée « au parti pris anti-Israël au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU », entre autres faits.

Les Juifs britanniques, a-t-elle ajouté, « seront toujours reconnaissants de son amitié et de son soutien ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...