Les Juifs de Budapest créent leur propre service de sécurité
Rechercher

Les Juifs de Budapest créent leur propre service de sécurité

Un groupe de volontaires patrouillera dans le quartier juif de la capitale hongroise où des touristes éméchés ont lancé de insultes aux Juifs locaux

Szalai Kálmán (gauche), chef de la Fondation pour l'Action et la Défense (TEV), lors d'une conférence de l'organisation, le 29 novembre 2017 à Budapest en Hongrie (Crédit : Facebook)
Szalai Kálmán (gauche), chef de la Fondation pour l'Action et la Défense (TEV), lors d'une conférence de l'organisation, le 29 novembre 2017 à Budapest en Hongrie (Crédit : Facebook)

Mercredi, une organisation juive hongroise qui surveille et lutte contre l’antisémitisme a déclaré qu’elle allait mettre en place son propre service de sécurité pour patrouiller dans le quartier historique de la capitale Budapest.

« Afin d’empêcher des atrocités antisémites, la Fondation pour l’Action et la Défense a décidé de créer une sorte de ‘service de sécurité auto-géré' », a annoncé l’organisation sur sa page Facebook.

Szalai Kálmán, le directeur de l’organisation, a dit que le but était d’empêcher « d’importer la peste de l’antisémitisme dans le nord et l’ouest de l’Europe », et de faire tout ce qui était possible pour s’assurer que « Budapest ne devienne pas comme certaines villes occidentales », une apparente référence à la montée des attaques antisémites dans d’autres pays européens.

Connue par ses initiales en hongrois, la TEV a été fondée en 2012 pour lutter contre l’antisémitisme en Hongrie. Le groupe surveille et signale les incidents et actes antisémites en tant qu’organisateur de coordination centrale pour les efforts de la communauté juive visant à combattre les attaques menées contre les Juifs.

Une croix gammée dessinée sur un arrêt de bus à Budapest, en Hongrie et signalée par le Fondation pour l’Action et la Défense (TEV), le 2 juin 2015. (Crédit : Facebook)

György Szabó, le chef de l’héritage juif du comité de dotation publique hongroise, a déclaré au site internet d’information Népszava que les attaques verbales contre les Juifs étaient un phénomène régulier dans le 7ème district de la ville, aussi connu sous le nom « d’Elizabethville ».

Szabó a déclaré que des touristes alcoolisés insultent souvent et crient « Heil Hitler » à des Juifs orthodoxes qui sont reconnaissables à leur kippa et à leur apparence.

Le site d’information Magyar Narancs a dit que le service TEV doit être composé de volontaires et travailler en coordination avec les agences des forces de l’ordre.

Une étude de l’année dernière a montré que deux tiers des Juifs hongrois pensent que l’antisémitisme est un sérieux problème dans leur pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...