Rechercher

Les moins de 19 ans d’Israël s’inclinent 3-1 face à l’Angleterre en finale de l’Euro

Les jeunes Israéliens ont pris l'avantage en première mi-temps, mais l'Angleterre a finalement remporté le match avec deux buts en prolongation

Aaron Ramsey, de l'Angleterre, vise le but pendant la finale du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA entre Israël et l'Angleterre à Trnava, en Slovaquie, le 1er juillet 2022. (Crédit: Vladimir Simicek/AFP)
Aaron Ramsey, de l'Angleterre, vise le but pendant la finale du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA entre Israël et l'Angleterre à Trnava, en Slovaquie, le 1er juillet 2022. (Crédit: Vladimir Simicek/AFP)

L’équipe masculine de football des moins de 19 ans d’Israël a été battue 3-1 par l’Angleterre lors de la toute première finale du championnat d’Europe de football du pays vendredi soir, l’Angleterre ayant marqué les buts gagnants à la fin des prolongations.

L’équipe israélienne avait pris l’avantage en première mi-temps de la finale du Championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA, jouée à Trnava, en Slovaquie, grâce à un but d’Oscar Gloukh, qui a marqué à la 40e minute.

Mais l’Angleterre a égalisé en seconde période, grâce au défenseur Callum Doyle, entrainant des prolongations.

Puis, à 12 minutes de la fin du match, l’Angleterre a pris l’avantage grâce à un but de Carney Chukwuemeka.

L’équipe israélienne, qui a dominé en termes de maîtrise du ballon pendant une grande partie du match, a été proche d’égaliser quelques minutes plus tard, mais l’Angleterre a écarté le danger après un cafouillage dans la lucarne.

À quatre minutes de la fin, alors qu’Israël cherchait à égaliser, l’Anglais Aaron Ramsey a scellé la victoire à bout portant.

Les joueurs anglais célèbrent après avoir marqué en prolongation lors de la finale du Championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA entre Israël et l’Angleterre à Trnava, en Slovaquie, le 1er juillet 2022. (Crédit: Vladimir Simicek/AFP)

Avant le match, le nouveau Premier ministre israélien, Yair Lapid a tweeté qu’il avait appelé l’entraîneur, Ofir Haim pour souhaiter bonne chance à l’équipe et lui dire que « tout Israël est fier de vous et se tient derrière vous. Vous avez déjà prouvé que vous êtes des champions. Maintenant, foncez et montrez-le au monde entier ».

Après le match, Haim a déclaré que son équipe avait joué un match « héroïque » en première mi-temps, « et que nous aurions dû remporter le match ». Il y a eu plusieurs moments, a-t-il dit, « où nous étions si près du 2-0 ; la coupe aurait été à nous ».

Dans l’ensemble, a-t-il souligné, « je suis très fier de ces garçons ». Avec de tels joueurs, « le football israélien a un avenir radieux… Je ne sais pas s’ils se rendront à une autre finale européenne, mais ils atteindront de grands sommets tout au long de leur carrière. »

« Ils sont si désintéressés et si talentueux ».

Les joueurs israéliens et le personnel réagissent après la défaite lors du match de football de la finale du Championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA contre l’Angleterre à Trnava, en Slovaquie, le 1er juillet 2022. (Crédit: Vladimir Simicek/AFP)

L’équipe israélienne masculine de football des moins de 19 ans a décroché son billet pour sa toute première finale européenne, battant la France en demi-finale du championnat des moins de 19 ans de l’UEFA avec un score de 2-1 mardi au DAC Arena de Dunajska Streda, en Slovaquie.

Le commentateur de la télévision israélienne présent lors de la demi-finale a qualifié cette victoire – qui envoie une équipe de football israélienne à sa toute première finale européenne, toutes catégories d’âge confondues – de « l’un des plus grands exploits de l’histoire du sport israélien ».

L’équipe nationale des moins de 19 ans était déjà entrée dans l’histoire samedi soir en se qualifiant pour les demi-finales – étape la plus lointaine jamais atteinte par une équipe israélienne dans une compétition.

Naftali Bennett, alors Premier ministre, et Lapid avaient félicité l’équipe après la victoire de mardi avec des messages de célébration sur Twitter.

« Nous avons une génération jeune, merveilleuse et inspirante, qui nous apporte de la joie dans tous les domaines », a écrit Bennett.

Le milieu de terrain israélien Oscar Gloukh avance avec le ballon lors de la finale du championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA contre l’Angleterre à Trnava, en Slovaquie, le 1er juillet 2022. (Crédit: Vladimir Simicek/AFP)

L’équipe israélienne a largement dépassé les attentes lors de ce tournoi, elle qui considérait le simple fait d’être qualifier comme un exploit. Au cours de son parcours vers la finale, elle a battu Chypre, la Moldavie, la Turquie, l’Écosse, l’Autriche et la France.

« On ne peut ignorer l’importance historique de cette victoire par l’équipe nationale jeune israélienne », a déclaré Ido Rokovsky, journaliste pour Haaretz.

« Si réussir à se qualifier pour la Coupe du monde jeune était déjà impressionnant, alors se qualifier pour la finale du tournoi nécessite un nouveau mot en hébreu », a-t-il ajouté.

Cet exploit signifie en effet que l’équipe a d’ores et déjà décroché son billet pour la Coupe du monde U-20 (moins de 20 ans) de la FIFA, qui se tiendra l’année prochaine en Indonésie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...