Les policiers new yorkais, ayant aidé à organiser une demande de mariage, ne seront pas punis
Rechercher

Les policiers new yorkais, ayant aidé à organiser une demande de mariage, ne seront pas punis

Les policiers ont mis en en place un faux contrôle de police pour que Yehuda Coriad puisse demander Sorah Oppen en mariage

Les trois policiers de New York qui ont organisé un faux contrôle routier pour permettre à un Juif de faire sa demande en mariage ne feront pas l’objet de mesures disciplinaires à la suite d’une enquête interne.

Le département de police de New York a déclaré ce week-end qu’elle examinait l’incident, qui a eu lieu le 27 juillet. Le département n’était pas au courant de la farce jusqu’à ce qu’il ait été décrit par plusieurs médias.

Les officiers ont arrêté Yehuda Coriat, 22 ans, et sa petite amie, Sorah Oppen, 20 ans, dans le quartier du Queens. Ils ont accusé Coriat de transporter des stupéfiants et des armes dans sa voiture et ont interrogé Oppen à propos de son petit ami avant de lui ordonner de sortir de la voiture et ouvrir le coffre, selon le journal.

Lorsque Oppen a ouvert le coffre, des ballons se sont envolés et Coriat a mis un genou à terre et a fait sa demande.

La mise en scène a été organisée par un ami nommé Yoel Tyrnauer, que la future mariée a identifié comme étant un membre de la patrouille de quartier, composés de bénévoles, Shomrim, qui est actuellement sous le coup d’une enquête pour corruption impliquant des permis pour armes à feu.

Tyrnauer a déclaré au New York Post qu’il est allé au commissariat et a demandé leur aide, insistant sur le fait que : « toute cette affaire n’a rien à voir avec Shomrim ».

Le site de JPUpdates, citant des responsables anonymes de la NYPD, a révélé lundi que le commandant de la 101e poste de police, l’inspecteur adjoint Justin Lenz, a ouvert une enquête interne sur l’incident et a décidé que les officiers ne feraient pas l’objet de mesures disciplinaires.

Les officiers sont des membres du bureau de coordination de voisinage, ou NCO, un programme qui aide la police à créer des liens avec la communauté. L’inspecteur a décidé les officiers ont agi dans le cadre de ce programme, selon l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...