Les sauvetages de juifs du séminaire de Rome enfin reconnus
Rechercher

Les sauvetages de juifs du séminaire de Rome enfin reconnus

Sur impulsion de Pie XII, les institutions chrétiennes, dont le séminaire pontifical, ont accueilli des réfugiés juifs durant la Seconde Guerre mondiale

Le séminaire  français de Rome a accueilli de nombreux réfugiés juifs (Crédit: capture d'écran KTO)
Le séminaire français de Rome a accueilli de nombreux réfugiés juifs (Crédit: capture d'écran KTO)

Le 9 mai dernier, la Fondation Raoul Wallenberg a décoré le séminaire français de Rome du titre de « Maison de vie » pour ses actions de sauvetages durant la période 1943-44 « suivant les recommandations du Pape Pie XII aux communautés romaines, » explique Radio Vaticana.

Au sortir de la guerre, le journal de la communauté du séminaire expliquait pourquoi durant ces années, le séminaire avait été contraint de refuser de nouveaux membres séminaristes. Ces notes ont été retrouvées en 2003.

« Il est maintenant permis d’écrire que le séminaire a caché durant ces huit mois, dans l’année 1943, une centaine de ‘hors-la-loi’. Depuis octobre, nous en avons toujours eu de trente à quarante. C’est un capitaine belge qui fut adressé de Suisse… puis des officiers et des soldats italiens, refusant de combattre au côté des Allemands, de nombreux Juifs (une cinquantaine en tout). »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...