Les services carcéraux auraient rejeté la demande d’assouplissement de libération conditionnelle de Katsav
Rechercher

Les services carcéraux auraient rejeté la demande d’assouplissement de libération conditionnelle de Katsav

Les raisons du rejet de l’appel ont été placées sous embargo

L'ancien président Moshe Katsav sort de la Cour suprême à Jérusalem, le 10 novembre 2011, après sa condamnation unanime pour viol. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
L'ancien président Moshe Katsav sort de la Cour suprême à Jérusalem, le 10 novembre 2011, après sa condamnation unanime pour viol. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

La commission des libérations conditionnelles aurait rejeté mardi la demande d’assouplissement des conditions de liberté conditionnelle de l’ancien président et violeur inculpé Moshe Katsav, qui a été libéré de prison en décembre dernier après avoir purgé 5 ans pour viol et autre crimes sexuels.

Les raisons du rejet de l’appel ont été placées sous embargo, selon le site d’information Ynet.

En août, le président Reuven Rivlin avait rejeté une requête similaire de la part de Katsav, invoquant « la nature des crimes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...