Les soldates sont « faibles d’esprit » et peu spirituelles, selon un rabbin
Rechercher

Les soldates sont « faibles d’esprit » et peu spirituelles, selon un rabbin

Enseignant à l'académie pré-militaire d'Eli, Yosef Kelner a qualifié les femmes qui travaillent de "gorilles" et dit que l'université ne les transformait pas en "grands génies"

Le rabbin Yosef Kelner (Capture d'écran : YouTube)
Le rabbin Yosef Kelner (Capture d'écran : YouTube)

Un rabbin enseignant dans une école préparatoire religieuse pré-militaire en Cisjordanie a déclaré aux futures recrues de l’armée israélienne, l’année dernière, que les femmes étaient « faibles d’esprit » et qu’elles possédaient une aptitude « réduite » à la spiritualité.

Dans une vidéo diffusée par la chaîne Hadashot mardi, le rabbin Yosef Kelner apparaît en train de qualifier les femmes ayant une vie professionnelle de « gorilles » devant les élèves d’une yeshiva située dans l’implantation d’Eli, en Cisjordanie.

« Les femmes ont une aptitude réduite à la spiritualité. Elles ne peuvent accéder qu’à un niveau moyen dans ce domaine », dit Kelner lors d’un cours sur le mariage et la famille qui a été filmé l’été dernier.

« Des femmes spirituelles, cela n’existe pas. C’est tout simplement mensonger », poursuit-il. « Ce n’est pas un échec imputable aux femmes, c’est simplement que personne ne peut attendre d’elles d’atteindre certaines hauteurs en termes d’esprit ».

« Elles sont faibles d’esprit. Elles bavardent, c’est tout. Ce bavardage propre aux femmes », ajoute Kelner à l’intention de ses élèves.

Les femmes, note-t-il, sont naturellement intuitives, mais la culture contemporaine « les a transformées en coquilles vides ».

« On détruit les femmes de façon à ce qu’il n’en reste plus une seule. Tout est tellement confus ».

Il affirme ensuite que les femmes sont moins intelligentes que les hommes, soulignant le fait qu’il y a plus de lauréats que de lauréates au prix Nobel.

« Et simplement parce qu’on les enverrait en masse à l’université, elles deviendraient toutes de grands génies ? Non ! », s’exclame-t-il.

Il ajoute : « Oui, il y a des femmes PDG ici et là, des ‘femmes-monstres' ».

Il y a deux ans, Kelner avait suscité l’indignation pour avoir tenu des propos homophobes à ses élèves. Dans une conférence datant de 2016, Kelner avait qualifié les homosexuels de « misérables », disant qu’ils étaient « malades et pervertis ».

Ce n’est pas la première fois qu’un rabbin enseignant à l’école préparatoire d’Eli tient des discours dénigrant les femmes.

L’année dernière, le rabbin Yigal Levinstein avait déclaré devant plusieurs centaines de jeunes diplômés du programme que le service militaire « a rendu nos filles complètement folles ».

« On les recrute dans l’armée où elles entrent en tant que Juives mais elles ne sont plus Juives au moment où elles en partent », avait-il dit. « Pas au sens génétique du terme. Mais toutes leurs valeurs et leurs priorités ont été bouleversées et nous ne devons pas le permettre ».

Ses propos avaient été largement condamnés par les responsables et les politiciens israéliens, et le ministre de la Défense Avigdor Liberman avait estimé que Levinstein devait être limogé de son poste à l’académie d’Eli.

Levinstein avait ultérieurement défendu ses propos, affirmant regretter la manière dont il les avait formulés. Il avait toutefois précisé qu’il ne retirerait « pas un mot » concernant ses convictions.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...