Rechercher

Les USA attentifs à l’affaire entre Israël et la Russie au sujet de l’Agence juive

Washington espère un accord préservant la capacité des Juifs à se rendre en Israël

Elina Tabachenko, enseignante ukrainienne, retrouve ses élèves à Nes Harim, en Israël, le lundi 25 juillet 2022. (Crédit : AP/Tsafrir Abayov)
Elina Tabachenko, enseignante ukrainienne, retrouve ses élèves à Nes Harim, en Israël, le lundi 25 juillet 2022. (Crédit : AP/Tsafrir Abayov)

Moscou et Jérusalem sont encouragés par les États-Unis à résoudre leur différend sur les activités de l’organisme israélien intervenant en Russie pour encourager l’immigration en Israël, qui menace de dégénérer en querelle diplomatique majeure.

Les États-Unis espèrent que les autorités israéliennes et russes parviendront à un accord de nature à « préserver la capacité des Juifs de Russie à se rendre en Israël », a déclaré jeudi un porte-parole du Département d’État américain au Times of Israel.

La semaine passée, le ministère russe de la Justice a déposé une plainte visant à obtenir la fermeture des bureaux russes de l’Agence juive, organisation paragouvernementale israélienne, au motif qu’elle avait violé les lois russes et recueilli illégalement des informations sur des citoyens russes.

Autorités et analystes israéliens voient dans cette décision un geste menaçant de la Russie, signe de relations endommagées par le soutien de Jérusalem à l’Ukraine.

Le porte-parole du Département d’État a déclaré que Washington surveillait l’évolution de la question.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...