Rechercher

Libération anticipée de l’acteur Moshe Ivgy, après 5 mois derrière les barreaux

La star des écrans avait été condamnée à 11 mois d'incarcération après avoir été reconnue coupable de cinq chefs d’accusation pour attentat à la pudeur et harcèlement sexuel

L’acteur israélien Moshe Ivgy arrive à la prison Hermon, dans le nord d’Israël, pour purger sa peine, le 29 septembre 2021. (Basel Awidat/Flash90)
L’acteur israélien Moshe Ivgy arrive à la prison Hermon, dans le nord d’Israël, pour purger sa peine, le 29 septembre 2021. (Basel Awidat/Flash90)

L’acteur Moshe Ivgy a été libéré, lundi matin, de la prison de Hermon, dans le nord d’Israël, après avoir purgé cinq mois de prison pour attentat à la pudeur et harcèlement sexuel envers quatre femmes.

Ivgy, une star de télévision et de cinéma célèbre en Israël, avait été condamné à purger une peine de 11 mois de prison.

Reconnu coupable, l’an dernier, de cinq chefs d’accusation pour attentat à la pudeur et harcèlement sexuel, il avait été condamné par le tribunal de première instance de Haïfa, après annulation d’un précédent verdict le condamnant à seulement six mois de travaux d’intérêt général.

Six femmes avaient accusé Ivgy de les avoir harcelées, des années plus tôt, alors qu’elles travaillaient avec lui sur des tournages de films, des émissions de télévision ou des pièces de théâtre.

La semaine dernière, le ministère public avait indiqué ne pas s’opposer à la décision de la commission des libérations conditionnelles d’accorder à Ivgy une libération anticipée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...