Rechercher

« L’institutrice », une BD sur une enseignante prête à tout pour sauver un élève juif

L'ouvrage, qui mêle fiction guerrière et réalité de la Résistance raconte le parcours de Marie-Noëlle, qui s’enfuit avec ses écoliers en juin 1944 pour protéger un élève juif

Extrait du tome I de "L’institutrice". (Crédit : LAVANDIER / MAUREL / ALBIN MICHEL)
Extrait du tome I de "L’institutrice". (Crédit : LAVANDIER / MAUREL / ALBIN MICHEL)

Bretagne, juin 1944. Malgré le débarquement en Normandie, l’occupant nazi et les miliciens locaux continuent à traquer Juifs et résistants.

Marie-Noëlle, enseignante, s’enfuit alors avec ses écoliers pour protéger un élève juif, Jacques Le Gall, de son vrai nom Rosenthal.

Telle est l’histoire de L’institutrice, BD d’Yves Lavandier (scénario) et Carole Maurel (dessin), publiée chez Albin Michel fin mars dernier.

Histoire forte et prenante, l’ouvrage mêle fiction guerrière et réalité de la Résistance. Il est aussi un hommage au corps enseignant français, qui a compté plusieurs Justes parmi les nations – notamment Gaston Bourgeois, principal du collège de Villeneuve-sur-Lot ; Yvonne Hagnauer, institutrice, féministe et syndicaliste résistante à Sèvres ; Amédée et Jeanne Jouan, tous deux instituteurs à Nailhac dans le Périgord ; Francia et Louise Labioz-Lamberlin, directrices de la maison d’enfants Clairfleurie à Trévignin en Savoie ; Aimée Lallement, institutrice, militante associative et politique française ; Madeleine Michelis, professeur agrégé au lycée d’État de jeunes filles d’Amiens ; ou encore André Romanet, instituteur à Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais.

La parution du tome 2 de L’institutrice est prévue pour octobre 2022.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...