Rechercher

L’Iran serait à l’origine d’attaques contre des synagogues allemandes – média

Le site d'information Tagesschau a indiqué que les enquêteurs pensent également que le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, Josef Schuster, court un risque accru

Josef Schuster, le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, assistant à une conférence de presse, à Francfort, le 30 novembre 2014. (Crédit : AP Photo/Michael Probst)
Josef Schuster, le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, assistant à une conférence de presse, à Francfort, le 30 novembre 2014. (Crédit : AP Photo/Michael Probst)

Les autorités allemandes pensent que les Gardiens de la Révolution iraniens sont derrière une série d’attaques récentes contre des synagogues en Allemagne, selon un article de la presse locale allemande.

Le site d’information Tagesschau, citant une enquête menée par le procureur général du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a indiqué jeudi que les enquêteurs pensent également que le président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Josef Schuster, court un risque accru d’être pris pour cible par la cellule iranienne accusée d’avoir commis les autres attaques.

Ces attaques comprennent des coups de feu tirés sur une synagogue d’Essen, l’explosion d’une bombe incendiaire dans une synagogue de Bochum et une tentative d’incendie criminel dans une synagogue de Dortmund, toutes survenues à la mi-novembre.

L’article cite le nom d’un suspect germano-iranien, Ramin Y., qui aurait fui en Iran l’année dernière.

Le site d’information cite également les propos d’un enquêteur : « Nous parlons ici de terrorisme d’État ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.