Amir Peretz critique Kakhol lavan pour les résultats médiocres de la gauche
Rechercher

Amir Peretz critique Kakhol lavan pour les résultats médiocres de la gauche

Le chef de l’alliance Travailliste-Gesher-Meretz Amir Peretz a déclaré que les résultats médiocres obtenus par sa formation politique, pressentis à 6-7 sièges, étaient imputables à la campagne de Kakhol lavan « qui s’est retournée contre nous ».

« Nous savions que la somme serait inférieure à ses composants », a-t-il déclaré aux militants du parti.

« Nous avons agi de façon responsable pour garantir qu’un large bloc ait la chance de former un gouvernement, et nous mettre sur une nouvelle voie. Nous avons agi de façon responsable. Nous avons signé un accord de partage des votes avec Kakhol lavan et avons pleinement soutenu Benny Gantz. »

« Mais à des moments cruciaux [de la campagne, Kakhol lavan] a mené une campagne irresponsable contre nous », a-t-il ajouté.

« Nous sommes le camp de la paix, de l’égalité », a-t-il insisté. Il a promis de continuer à se battre pour l’alliance en laquelle il croit.

Les critiques du parti de gauche font écho à celles d’Ayman Odeh, de la Liste arabe unie, qui a déclaré plus tôt dans la soirée : « nous avons fait notre part, mais Kakhol lavan a échoué à faire la sienne ».

C’est vous qui le dites...