Dans le cadre de réduction des lignes, les chauffeurs déplorent des bus bondés
Rechercher

677 porteurs du COVID-19 en Israël – 1 patiente de 89 ans dans un état critique

Six d'entre eux sont dans un état grave, 13 sont dans un état modéré, 14 ont guéri ; "Pas besoin de confinement total si vous respectez les règles", affirme un responsable

  • Opération de désinfection d'un terrain de jeu public à Bat Yam dans le cadre des mesures visant à prévenir la propagation du coronavirus, le 18 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Opération de désinfection d'un terrain de jeu public à Bat Yam dans le cadre des mesures visant à prévenir la propagation du coronavirus, le 18 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Le président de la Knesset, Yuli Edelstein, lors d’un contrôle de température à l'extérieur de la Knesset, le 16 mars 2020. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)
    Le président de la Knesset, Yuli Edelstein, lors d’un contrôle de température à l'extérieur de la Knesset, le 16 mars 2020. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)
  • Un homme portant un masque facial, porté par beaucoup comme mesure de protection contre le nouveau coronavirus COVID-19, pousse un caddie dans un supermarché de Berlin le 17 mars 2020. (Kay Nietfeld / dpa / AFP)
    Un homme portant un masque facial, porté par beaucoup comme mesure de protection contre le nouveau coronavirus COVID-19, pousse un caddie dans un supermarché de Berlin le 17 mars 2020. (Kay Nietfeld / dpa / AFP)
  • Préparation d'une nouvelle aile réservée aux patients atteints du Covid-19 à l'hôpital Sheba à Tel Hashomer, le 17 mars 2020. (Crédit : Flash90)
    Préparation d'une nouvelle aile réservée aux patients atteints du Covid-19 à l'hôpital Sheba à Tel Hashomer, le 17 mars 2020. (Crédit : Flash90)
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une réunion pour décider des mesures à prendre pour contenir le coranavirus. Les participants sont assis à distance les uns des autres, le 13 mars 2020. Le Prof. Avi Simhon est le deuxième en partant de la droite. (Capture d'écran/Douzième chaîne)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une réunion pour décider des mesures à prendre pour contenir le coranavirus. Les participants sont assis à distance les uns des autres, le 13 mars 2020. Le Prof. Avi Simhon est le deuxième en partant de la droite. (Capture d'écran/Douzième chaîne)
  • Le kit de test pour les travailleurs de Magen David Adom pour un patient présentant des symptômes de COVID-19 (coronavirus), à Jérusalem le 17 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Le kit de test pour les travailleurs de Magen David Adom pour un patient présentant des symptômes de COVID-19 (coronavirus), à Jérusalem le 17 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël et dans le monde :

« Pas besoin de confinement total si vous respectez les règles » – responsable

Un responsable du ministère de la Santé a déclaré qu’Israël n’aura pas besoin d’imposer un confinement total pour endiguer la propagation du coronavirus si le public se conforme aux restrictions déjà imposées.

« Nous aurions voulu un confinement complet, mais si le public écoute le instructions, nous n’en aurons pas besoin », a déclaré l’adjoint au directeur-général du ministère au micro de la radio militaire.

« Hier, nous avons un changement au sein de la population », a-t-il dit, indiquant que les gens avaient commencé à suivre les ordres du ministères sur l’interdiction de rassemblements et la limitation des contacts physiques.

Le ministère de la Défense achètera l’équipement lié au Covid-19

Le ministère de la Défense va acheter tous les équipements liés à la stratégie nationale de lutte contre la pandémie de coronavirus afin de rendre le processus plus efficace, explique le ministère.

La décision a été prise conjointement par le ministère de la Défense, le ministère de la Santé, le ministère des Finances et le Conseil national de sécurité. Elle fait suite à des allégations d’insuffisance d’équipements médicaux dans les hôpitaux et les cliniques.

« Cette décision a été prise à la lumière des besoins croissants du système de santé et de la capacité spéciale du ministère de la Défense à effectuer des achats d’urgence et à les transporter de l’étranger vers l’État d’Israël », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

Dans le cadre de cet accord inter-agences, le ministère de la Santé déterminera ce qui est nécessaire et le ministère de la Défense procédera aux achats et à l’importation des marchandises en Israël dans le cadre d’un « processus accéléré », a expliqué le ministère de la Défense.

Pour accélérer ce processus, un représentant du département des achats du ministère de la Défense sera affecté à plein temps au ministère de la Santé pour assurer la coordination entre les différents bureaux.

Le décompte des cas est plus long parce qu’il y a plus de tests – ministère

Le ministère de la Santé a déclaré que le décompte des nouveaux cas de coronavirus prend plus longtemps qu’auparavant parce que davantage de tests de dépistages sont réalisés.

D’ordinaire, le ministère publie ses chiffres à 8 heures du matin, quotidiennement, et met ces chiffres à jour en fin de journée.

« Le nombre de centres de dépistage a augmenté (20 laboratoires actifs] et le nombre de contrôles quotidiens est très élevé (plus de 2 200 tests hier et ce nombre ne cesse de croître), la collecte et la présentation des statistiques – le nombre total de transporteurs confirmés – prennent plus de temps », a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé Eyal Basson.

« Nous publierons le nombre de patients actualisé et confirmé, comme nous l’avons fait tout au long de cette crise », déclare-t-il dans une déclaration.

Le Mossad aurait fait venir 100 000 tests de dépistage – médias

Le service de renseignement israélien du Mossad a apporté hier soir en Israël 100 000 kits de test de coronavirus en provenance de l’étranger, et prévoit d’en apporter des millions d’autres, selon des informations de la Douzième chaîne.

Le Mossad a été sollicité pour aider à localiser et à acheminer les quelque quatre millions de kits de tests provenant de plusieurs pays non identifiés, qui seront bientôt acheminés en Israël.

Selon le reportage, les services secrets aident également le ministère de la Santé à développer des programmes informatiques et des applications pour smartphones afin de l’aider à faire face à la pandémie.

Ces mesures sont les dernières d’une série d’efforts déployés par les services de sécurité israéliens pour jouer un rôle plus actif dans la lutte contre la pandémie.

La nuit dernière, le ministère de la Défense a également annoncé qu’il prendrait le relais du ministère de la Santé pour l’achat d’équipements de lutte contre le coronavirus, suite à des rapports de pénurie.

Un dixième soldat de Tsahal contaminé par le coronavirus

L’armée israélienne a fait savoir qu’un autre soldat a été identifié comme porteur du coronavirus, ce qui porte à 10 le nombre total de cas confirmés dans l’armée.

Selon Tsahal, le militaire est un soldat de carrière de 24 ans – identifié comme le patient 432 – qui a été infecté par un autre porteur confirmé de la maladie.

Le corps médical de l’armée et le ministère de la Santé s’efforcent de retracer les déplacements du soldat afin de localiser les personnes avec lesquelles il a pu être en contact et qui ont pu être infectées, a indiqué l’armée.

— Judah Ari Gross

Coronavirus : la planète en état d’alerte maximal, rayon d’espoir en Chine

De l’Europe à l’Australie, en passant par des pays longtemps sceptiques comme les Etats-Unis, la planète entière est désormais en état d’alerte maximal face au coronavirus, malgré un signe d’espoir venu de Chine où aucune contamination locale n’est plus enregistrée.

Pour faire face à cet « ennemi de l’humanité », comme l’a qualifié l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a déjà contaminé près de 210.000 personnes et en a tué plus de 8.700, menaçant de plonger le monde dans la récession, des centaines de milliards d’aide publique ont été annoncés, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Les Bourses européennes ont semblé apprécier en reprenant quelques couleurs jeudi après une véritable descente aux enfers.

C’est l’Italie qui paie le plus lourd tribut sur le Vieux Continent en approchant le seuil des 3.000 morts, alors que le « pic » de l’épidémie ne semble pas encore atteint.

Une semaine après le début du confinement généralisé, la péninsule a enregistré mercredi 475 décès en 24 heures, le plus grave bilan quotidien dans un seul pays, dépassant même les données chinoises au plus fort de la maladie à Wuhan, son premier épicentre.

A ce rythme, l’Italie (2.978 morts au total) risque de dépasser dès jeudi la Chine (3.245 morts) comme pays ayant dénombré le plus de décès.

La Chine n’a en revanche rapporté jeudi aucune nouvelle contamination d’origine locale, une première depuis le début de l’épidémie apparue en décembre dans ce pays. Mais les autorités sanitaires ont fait état de 34 cas « importés » supplémentaires.

Avec l’augmentation du nombre de tests, le nombre de cas en Israël grimpe à 529

Le nombre de cas de virus confirmés en Israël s’élève à 529, soit 96 de plus qu’hier.

La hausse de ces deux derniers jours s’explique par une augmentation du nombre de tests de dépistage. Le ministère de la Santé a indiqué avoir effectué quelque 2 200 tests mardi et mercredi.

Sur les 529 patients qui ont été testés positifs au COVID-19 :

498 présentent des symptômes légers
13 sont dans un état modéré
6 sont dans un état grave
12 sont complètement guéris
279 sont actuellement hospitalisés
86 sont soignés à domicile
36 sont soignés dans un hôtel d’isolement
16 attendent d’être placés

La police disperse une manifestation devant la prison de Berland

Près de 400 adeptes du rabbin Eliezer Berland, un agresseur sexuel récidiviste, ont manifesté pendant la nuit devant la prison où il est incarcéré pour fraude, contrevenant ainsi aux directives sanitaires qui interdisent les rassemblements publics, a fait savoir la police.

La police a dispersé la foute réunie devant la prison de Givon, dans le centre d’Israël, qui chantait, dansait et prié pour la libération de Berland, a indiqué la police.

Les fidèles de Berland sont considérés comme particulièrement dévoués, et certains auraient déjà attaqué ceux qui s’étaient élevés ou avaient témoigné contre le rabbin, déjà condamné pour crimes sexuels.

Eliezer Berland et ses partisans dans des images publiées en ligne en août 2018. (Capture d’écran : YouTube)

La police interrompt un grand mariage dans une ville bédouine

La police a indiqué qu’elle avait interrompu un mariage dans la ville bédouine de Laqiya, où des centaines de convives étaient réunis, contrevenant de fait aux restrictions sanitaires en vigueur interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes.

La personne chargée de l’évènement a été convoquée pour être interrogée, a-t-il dit.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré hier soir qu’il envisageait d’infliger des amendes, entre autres sanctions, à ceux qui enfreignent les directives sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contrer la pandémie de coronavirus.

Le ministère des Affaires étrangères appelle les Israéliens du monde à rentrer

Le ministère des Affaires étrangères a appelé tous les Israéliens à l’étranger à réserver des vols pour rentrer chez eux immédiatement, laissant entendre que Jérusalem pourrait choisir de fermer complètement ses frontières.

Un porte-parole du ministère a déclaré que les Israéliens à l’étranger ne doivent pas s’attendre à ce que le pays affrète gratuitement des vols si le trafic aérien venait à être suspendu totalement.

Hier, le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’il ne permettrait l’entrée dans le pays qu’aux citoyens et résidents israéliens.

Des centaines d’Israéliens bloqués au Pérou rentreront dans la journée

Jeudi, des centaines d’Israéliens étaient bloqués au Pérou en raison de la fermeture des frontières à cause du coronavirus.

Un vol partira plus tard dans la journée pour les transporter, a rapporté le ministère des Affaires étrangères.

Mais la Douzième chaîne a montré des images de touristes rassemblés à l’extérieur de l’aéroport, ce qui les expose à un risque élevé de contamination.

Mickey Levy aide des opposants à la fermeture de la Knesset par le Likud

Le député Mickey Levy est intervenu jeudi pour permettre au convoi de dizaines d’Israéliens brandissant des drapeaux noirs depuis leurs voitures en protestation contre la fermeture de la Knesset par le Likud de se rendre à Jérusalem, a fait savoir Yair Lapid, de la formation Kakhol lavan.

La police avait dispersé un convoi de dizaines d’Israéliens empruntant la route 1 de Tel-Aviv à Jérusalem en agitant des drapeaux noirs depuis leurs voitures pour protester contre la décision du président de la Knesset issu du Likud, Yuli Edelstein, de fermer le Parlement.

On ne sait pas exactement pourquoi la manifestation a été arrêtée, les conducteurs n’ayant pas enfreint les directives liées au coronavirus.

La police arrête une manifestation – des gens dans leur voiture – contre la fermeture de la Knesset conformément aux règlements du ministère de la Santé – sans raison précise.

L’élu Kakhol lavan Ofer Shelah appelle le président de son parti, Benny Gantz, à cesser toutes les négociations en vue d’un gouvernement d’unité avec le parti Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu jusqu’à ce que ce dernier autorise la reprise des activités de la Knesset.

« Dans le contexte de la crise nationale, Benjamin Netanyahu veut annuler les résultats des élections, paralyser la Knesset et détruire les fondations de l’Etat », a déclaré Shelah dans un communiqué.

« Kakhol lavan ne doit pas négocier avec le Likud tant que l’activité de la Knesset n’a pas été complètement rétablie. Il est interdit de discuter de quoi que ce soit avec Bibi et ses représentants jusqu’à ce qu’Israël refonctionne comme une démocratie à part entière », ajoute-t-il.

Ofer Shelah, député de Yesh Atid. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

95 000 Israéliens se sont inscrits au chômage mercredi

95 000 Israéliens se sont inscrits au chômage mercredi, s’ajoutant aux 225 000 autres depuis début mars.

La radio de l’armée a rapporté jeudi que 95 000 Israéliens avaient déposé une demande d’allocation chômage rien qu’hier.

Ils rejoignent ainsi les 225 000 autres qui se sont inscrits au chômage depuis le début du mois de mars.

L’armée se joint au MDA pour tester les Israéliens pour le coronavirus

L’armée israélienne s’associera au service de secours Magen David Adom pour tester les Israéliens pour le coronavirus, a rapporté jeudi la radio de l’armée.

Des véhicules militaires se rendront au domicile des personnes dont un diagnostic est jugé nécessaire, mais on ignore précisément le nombre de soldats impliqués dans l’effort.

Dans le cadre de réduction des lignes, les chauffeurs déplorent des bus bondés

Alors que le ministère des Transports a coupé des dizaines de lignes de bus dans tout le pays, la radio de l’armée a rapporté jeudi qu’un nombre croissant de conducteurs s’inquiètent des bus bondés de passagers, en violation des directives sur le coronavirus qui n’autorisent que 10 personnes à la fois dans un espace.

Les chauffeurs demandent au gouvernement soit de fournir des lignes de bus supplémentaires, soit de les aider à appliquer les directives limitant le nombre de passagers.

L’AP pourrait durcir ses restrictions sanitaires

L’Autorité palestinienne a averti qu’elle pourrait prendre des mesures plus strictes pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus après avoir signalé que certains Palestiniens avaient violé la quarantaine à domicile.

« J’affirme une fois de plus que nous pourrions prendre des mesures plus strictes », a déclaré le porte-parole du gouvernement de l’AP, Ibrahim Milhem, lors d’une conférence de presse à Ramallah.

— Adam Rasgon

Précision des Aff. étrangères : « ceux qui VEULENT rentrer doivent le faire vite »

Après qu’un reportage de la radio de l’armée a déclaré que le ministère des Affaires étrangères appelait tous les Israéliens à l’étranger à rentrer immédiatement chez eux, car les compagnies aériennes coupent tous les vols, le ministère a publié une déclaration indiquant clairement qu’il s’agit des Israéliens qui « veulent rentrer chez eux ».

La déclaration du ministère indique que « compte tenu de la réduction et de l’annulation des vols dans le monde entier, et des mesures prises par les pays pour fermer leur espace aérien et leurs frontières en raison de l’épidémie de coronavirus, nous appelons à nouveau les Israéliens à l’étranger qui veulent rentrer chez eux à le faire le plus rapidement possible ».

Le ministère a également publié sur son site web une liste des pays qui desservent Israël, avec des mises à jour pour savoir si ces vols existent toujours.

La Fondation Edmond de Rothschild offre 50 M de shekels aux hôpitaux israéliens

La Fondation Edmond de Rothschild a annoncé qu’elle faisait un don de 50 millions de shekels « pour que les hôpitaux israéliens soient mieux préparés à freiner la propagation du coronavirus ».

Le don sera consacré à l’achat de respirateurs et d’équipements de protection pour les équipes médicales ainsi qu’à la satisfaction d’autres besoins critiques des hôpitaux en Israël, selon un communiqué de l’organisation.

Jusqu’à présent, plus de 1 600 médecins et infirmières ont été mis en quarantaine à cause de leur exposition aux porteurs du COVID-19.

« Le Mossad a fait un excellent travail » – ministère de la Santé

Le ministère de la Santé s’est empressé de souligner que les milliers de kits de test de coronavirus apportés en Israël par le Mossad dans la nuit, en provenance d’un pays non révélé, étaient « importants » et « nécessaires », après qu’un haut fonctionnaire du ministère a minimisé leur pertinence pour les efforts de lutte contre la maladie.

Dans une déclaration, le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, a remercié le Mossad, ainsi que toutes les autres branches de la défense qui aident à faire face à la crise sanitaire.

Il a déclaré que les kits de test reçus jeudi étaient « des kits importants et fonctionnels dont nous avons besoin pour le dépistage du coronavirus ». Il a remercié personnellement le chef du Mossad, Yossi Cohen, d’avoir aidé les autorités sanitaires dans cette affaire.

Le chef du Mossad, Yossi Cohen, lors d’une cyberconférence à l’université de Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Flash90)

Confirmant l’implication du Mossad dans l’acheminement des kits en Israël, le bureau du Premier ministre a également rejeté les allégations selon lesquelles le matériel n’était pas requis par le ministère de la Santé.

« L’équipement qui est arrivé en Israël était nécessaire et critique », a déclaré le bureau.

Virus: des Egyptiennes arrêtées après avoir demandé la libération de détenus

Quatre militantes des droits humains ont été interpellées mercredi après avoir manifesté au Caire en faveur de la remise en liberté de prisonniers, craignant leur contagion en prison par le nouveau coronavirus, a-t-on appris auprès de leurs familles.

Les quatre femmes ont manifesté mercredi devant le siège du gouvernement égyptien, dans le centre du Caire.

Des hôtels de Jérusalem et de Tel Aviv convertis en centres d’isolement

Un patient a salué la qualité des soins, des arrivants de New York ont été mis en quarantaine dans un hôtel de Jérusalem, plutôt qu’à domicile, en raison de l’épidémie à Brooklyn.

Pour lire l’article, cliquez ici.

Moshe Abutbul se met en quarantaine après avoir approché un porteur du virus

Le membre de la Knesset Moshe Abutbul, du parti ultra-orthodoxe Shas, s’est mis en quarantaine après s’être trouvé près d’un patient atteint de coronavirus, selon les médias israéliens.

Abutbul et son fils, qui est lui aussi en confinement, étaient tous deux au service IRM du centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, où l’un des employés du personnel a été confirmé comme porteur du COVID-19.

Les Israéliens au balcon pour applaudir les professionnels de la santé

Vous pouvez entendre en ce moment des applaudissements, des cris où l’on entend « yaavor » [ça passera] en l’honneur des professionnels de la santé.

Merci à vous !

Les lignes de bus ne circuleront plus que deux fois par heure à partir de lundi

Selon le ministère des Transports, les transports publics seront confrontés à des restrictions supplémentaires importantes à partir de lundi, chaque ligne de bus qui n’a pas encore été annulée ne circulera que deux fois par heure, et trois fois par heure dans les grandes villes. Ces changements n’affecteront pas la plupart des lignes interurbaines.

Le site web Ynet cite des sources au sein du ministère qui estiment que les transports publics seront ainsi réduits d’environ 70 %.

Les transports publics ne fonctionnent déjà que jusqu’à 20 heures tous les jours, et ne fonctionneront pas du tout le vendredi et le samedi.

Tsahal se prépare à un état normalement réservé à la guerre en cas de pandémie

Doublant ses efforts contre le coronavirus, l’armée israélienne a déclaré qu’elle passait à un état de préparation plus élevé, normalement réservé à la préparation d’une attaque ennemie, mais dont l’armée souligne qu’elle n’est pas due à des menaces extérieures mais à la pandémie.

Tsahal avait atteint son niveau normal de préparation de routine, avant de passer à ce niveau plus élevé. Il y a deux autres états au-dessus de l’état actuel dans l’échelle militaire. L’implication de l’état de préparation plus élevé est principalement dans le nombre de soldats qui doivent être à portée de main ainsi que dans l’état des stocks de chaque unité.

A LIRE : Tsahal, sur le pied de guerre face au virus, s’attend à une crise d’un an

Le porte-parole de Tsahal, Hidai Zilberman, a indiqué que l’armée travaille sur de multiples fronts, à la fois pour aider les autorités civiles à combattre la maladie et pour se préparer à l’éventualité de devoir intervenir davantage et soutenir le public si la situation se détériorait encore, tout en s’assurant qu’elle puisse continuer à fonctionner normalement malgré la pandémie.

Actuellement, 10 soldats ont été testés positifs à la maladie, et environ 5 600 militaires sont en quarantaine. Pourtant, M. Zilberman affirme que l’état de préparation des opérations militaires n’a pas été affecté.

– Judah Ari Gross

Le nombre de cas de coronavirus passe à 573

Le ministère de la Santé met à jour le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Israël qui passe à 573.

Il s’agit d’une augmentation de 44 cas depuis ce matin et de plus d’une centaine au cours des dernières 24 heures.

Parmi eux, six patients sont dans un état grave, 13 sont dans un état modéré, 14 ont récupéré et le reste présente de légers symptômes.

Arabie : deux hommes ayant bu du désinfectant dans une vidéo arrêtés

Le procureur général de l’Arabie saoudite a ordonné jeudi l’arrestation de deux jeunes hommes, apparus dans une vidéo en train de boire du désinfectant, pour avoir « trompé » la population en affirmant que ce produit protège du nouveau coronavirus.

Les deux jeunes apparaissent séparément dans une vidéo devenue virale sur internet en train de boire un flacon de désinfectant, ce qui a déclenché un déluge de commentaires furieux.

Sur Twitter, le bureau du parquet général a indiqué avoir ordonné l’arrestation des deux hommes pour « avoir bu du désinfectant impropre à la consommation humaine » et pour avoir « trompé la population (en affirmant que cela) protégerait du coronavirus ».

Sur le réseau social, un internaute a demandé à ce que « la punition la plus sévère » soit appliquée pour les deux hommes, affirmant qu’ils avaient mis d’autres jeunes en danger en les incitant à reproduire leurs actes.

L’Arabie saoudite a recensé 274 cas de nouveau coronavirus sur son sol et aucun décès. Plus de 1.000 cas ont été recensés dans les six nations du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Plus grosse économie du monde arabe, l’Arabie saoudite a fermé ses cinémas, centres commerciaux et restaurants, suspendus les vols ainsi que la Omra, petit pèlerinage musulman, afin de contenir l’épidémie. Les prières ont aussi été suspendues mardi sauf dans les deux lieux les plus saints de l’islam.

Netanyahu rappelle que les contrevenants seront condamnés à une amende

Le Premier ministre par intérim Benjamin Netanyahu annonce que les directives du ministère de la Santé seront appliquées et que les contrevenants seront condamnés à une amende.

Netanyahu annonce que les directives du ministère de la Santé seront renforcées et appliquées en vertu des règlements d’urgence qui seront approuvés ce soir et entreront en vigueur pendant les sept prochains jours.

Netanyahu prévient que pas assez de personnes ont respecté les ordres actuels de ne pas quitter leur domicile et que des mesures supplémentaires sont nécessaires.

Netanyahu : « Vous êtes nos combattants »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce que les directives du ministère de la Santé introduites mardi – notamment l’obligation pour les Israéliens de rester le plus chez eux possible – seront renforcées et appliquées en vertu des règlements d’urgence qui seront approuvés ce soir et qui seront en vigueur pendant les sept prochains jours.

Netanyahu déplore que pas suffisamment de personnes ont respecté les ordres actuels de ne pas quitter leur domicile.

Les mesures prises jusqu’à présent ont ralenti la propagation du virus, « mais la pandémie continue de se propager », dit-il.

« En Israël… le nombre de personnes malades augmente chaque jour. Personne n’est mort, mais cela ne va malheureusement probablement pas continuer », dit-il. « Il y aura probablement de nombreuses victimes. »

Il ajoute : « Il y a deux jours, je vous ai demandé de rester à la maison. Vous avez répondu à cela – mais pas suffisamment. »

Netanyahu poursuit : « Le gouvernement approuvera ce soir des règlements d’urgence pour limiter les déplacements. On vous ordonne de rester à la maison… Ce n’est pas une demande, ce n’est pas une recommandation, mais une exigence contraignante qui sera appliquée. Le but de ces instructions est de garantir que peu de personnes ne soient infectées et n’infectent [les autres]. »

Les consignes entreront en vigueur dès leur approbation, dit-il. Elles seront en vigueur dans un premier temps pendant sept jours et sont déjà établies, ajoute-t-il.

« Il s’agit d’une étape sans précédent depuis la fondation de l’État d’Israël », a déclaré Netanyahu, ajoutant qu’Israël n’avait jamais été confronté à quelque chose comme le coronavirus.

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré que les règles renforcées visent à « sauver de nombreuses vies » et « si quelqu’un pense que j’exagère, regardez les photos de ce qui se passe en Espagne et en Italie » où « des équipes entassent les morts dans des véhicules spéciaux. Cela ne doit pas se produire ici. Nous devons tout faire pour que cela ne se produise pas. »

Chacun doit rester chez lui à moins que son travail ne soit officiellement jugé vital.

« Vous pouvez sortir pour acheter de la nourriture et des médicaments, et pour un traitement médical
et d’autres exceptions », ajoute-t-il.

« Si vous sortez, ne vous rassemblez pas, respectez l’hygiène et respectez la distance minimale de 2 mètres ».

Concernant une pénurie potentielle de matériel médical dans les hôpitaux israéliens, Netanyahu dit que le monde entier manque de matériel médical de protection. Il dit qu’Israël travaille pour combler toutes les lacunes.

Il dit qu’il vise à atteindre 3 000 tests par jour et 5 000 la semaine suivante : « Cela placera Israël parmi les principaux pays du monde ».

Il n’y avait pas de détails immédiats sur ce que serait la punition pour les contrevenants, bien que plusieurs rapports parus plus tôt disaient qu’il s’agirait d’amendes.

« Vous êtes tous des guerriers dans la lutte contre le coronavirus », a déclaré Netanyahu à la nation. « Ne dites pas que cela ne m’arrivera pas, car si vous n’agissez pas correctement, cela vous arrivera. Ne dites pas, ça ira bien, parce que si vous n’agissez pas correctement, ça n’ira pas bien. »

677 porteurs du COVID-19 en Israël – dont 6 grave

Le nombre de porteurs confirmés de coronavirus en Israël est passé à 677, annonce le ministère de la Santé, soit une augmentation de plus de 100 par rapport au décompte publié il y a deux heures.

Six d’entre eux sont dans un état grave et 13 sont dans un état modéré, selon le ministère. Quatorze ont récupéré.

Virus : « le plus difficile » encore à venir, selon le roi saoudien

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a estimé que le monde allait traverser une « phase encore plus difficile » dans la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, lors d’un discours retransmis jeudi à la télévision d’Etat.

Comme d’autres pays du Golfe, le royaume est touché par la maladie de Covid-19, avec 274 cas de personnes infectées selon un bilan officiel.

Premier exportateur de pétrole brut au monde, il est par ailleurs frappé de plein fouet par le plongeon des cours de l’or noir lié au ralentissement économique provoqué par l’épidémie.

« Nous traversons une étape difficile et la phase à venir sera encore plus difficile au niveau mondial dans la lutte contre la propagation rapide de cette pandémie », a déclaré le roi Salmane dans un discours diffusé par la chaîne Al-Ekhbariya, le premier d’un chef d’Etat du Golfe sur le sujet.

« Les efforts acharnés en cette période difficile ne peuvent se faire qu’en unissant nos forces, par la coopération », a-t-il insisté.

Il a en outre appelé les Saoudiens « à suivre les instructions » des autorités destinées à contenir la maladie.

Pour en limiter la propagation, l’Arabie saoudite a pris un certain nombre de mesures comme la suspension du petit pèlerinage – la Omra -, la fermeture des centres commerciaux ou l’arrêt du trafic aérien commercial.

Plus de 1 300 cas de nouveau coronavirus ont été enregistrés dans les pays arabes Golfe.

Selon Capital Economics, l’impact combiné du nouveau coronavirus et de l’effondrement des prix du pétrole augmentera le déficit budgétaire saoudien en 2020, le faisant passer de 6,4 % à 16 % du PIB.

Lime retire ses trottinettes électriques d’Israël

L’opérateur Lime a annoncé retirer ses trottinettes électriques de la location aux Etats-Unis et dans plus d’une vingtaine d’autres pays, principalement européens, en raison de la pandémie de coronavirus.

« Pour l’instant, nous mettons en pause notre service Lime pour aider les gens à rester tranquilles et en sécurité », conformément aux consignes des autorités sanitaires, explique la société basée en Californie dans un communiqué.

Cette suspension progressive des activités va concerner notamment les Etats-Unis, la France, l’Espagne, l’Italie et la plupart des pays européens, ainsi que le Brésil, le Chili et Israël.

Dans les villes où les engins Lime restent présentes (en Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud), la firme met en oeuvre des mesures de nettoyage renforcées, en particulier sur « toutes les parties de la trottinette touchées par les gens », souligne Brad Bao, directeur et fondateur de Lime.

Il appelle néanmoins les usagers à essuyer trottinettes et vélos avant de les emprunter et à porter des gants à titre de précaution.

« Dans nos bureaux et nos entrepôts, nous distribuons du gel hydroalcoolique » et les mécaniciens et employés de Lime sur le terrain « doivent porter des gants et se laver les mains régulièrement », ajoute Brad Bao.

Une première patiente de 89 ans dans un état critique en Israël

Pour la première fois, un patient israélien COVID-19 est répertorié comme étant dans un état critique.

L’état d’une femme de 89 ans qui a attrapé le virus se détériore rapidement, selon l’hôpital Hadassah Ein Kerem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Dans le cadre de réduction des lignes, les chauffeurs déplorent des bus bondés

Alors que le ministère des Transports a coupé des dizaines de lignes de bus dans tout le pays, la radio de l’armée a rapporté jeudi qu’un nombre croissant de conducteurs s’inquiètent des bus bondés de passagers, en violation des directives sur le coronavirus qui n’autorisent que 10 personnes à la fois dans un espace.

Les chauffeurs demandent au gouvernement soit de fournir des lignes de bus supplémentaires, soit de les aider à appliquer les directives limitant le nombre de passagers.