Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Des terroristes détaillent les enlèvements de Thaïlandais le 7 octobre au Shin Bet

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet révèle l’interrogatoire de deux terroristes palestiniens du Hamas qui ont enlevé des travailleurs étrangers en Israël le 7 octobre et les ont emmenés en ambulance à l’hôpital al-Shifa de la ville de Gaza.

Dans la vidéo, Adham Hawwas et Ismaïl Hawwas détaillent comment ils sont entrés en Israël pendant l’assaut et ont pris en otage des ressortissants thaïlandais et un Népalais des fermes du kibboutz Aloumim.

La vidéo du Shin Bet montre également des images de caméras de vidéosurveillance de l’enlèvement et du moment où les otages ont été amenés à Shifa.

« J’ai franchi la clôture par une brèche qui permettait de passer à pied. Après ça, je suis monté dans une Jeep Magnum blanche et nous avons roulé jusqu’au portail de l’implantation qui était fermé. Nous l’avons escaladé et sommes entrés dans la zone où se trouvent les chambres des fermiers », raconte Adham à un interrogateur du Shin Bet.

Le terroriste affilié au Hamas affirme que deux autres agents ont enlevé des travailleurs étrangers dans la zone, et qu’il a ensuite pris un otage de plus.

« Nous avons mis les otages dans l’ambulance, où [un autre terroriste] a demandé à l’un d’entre eux : ‘Comment tu t’appelles ?’ Mais il n’a pas compris. Le deuxième otage lui a fait comprendre : ‘Thaïlande’. Nous avons alors compris qu’ils avaient tous les deux la même nationalité et qu’ils étaient très probablement des ouvriers. Ils nous ont dit d’aller à l’hôpital Shifa avec l’ambulance », explique Adham.

« Le premier otage [transporté] à Shifa marchait sur ses pieds. Le deuxième otage a été transporté sur une civière. Ils ont mis le deuxième dans la chambre, où il y avait un [terroriste] d’al-Qassam à l’extérieur et deux [autres] d’al-Qassam à l’intérieur », raconte Ismaïl, faisant référence à l’aile armée du Hamas.

« Je n’ai entendu qu’un seul mot de la part de l’otage blessé : ‘Thaïlande. Thaïlande. Et il s’est tu », souligne Ismaïl.

Tsahal et le Shin Bet ont arrêté des centaines de terroristes du Hamas au cours de l’incursion terrestre dans la bande de Gaza, dont beaucoup ont participé aux attaques du 7 octobre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.