Galant: Israël pourrait tuer les chefs du Hamas en cas de poursuites des émeutes
Rechercher

Galant: Israël pourrait tuer les chefs du Hamas en cas de poursuites des émeutes

Le ministre du Logement Yoav Galant a laissé entendre mardi qu’Israël pourrait assassiner les dirigeants du Hamas si le groupe terroriste devait persister à organiser des manifestations à la frontière entre Israël et Gaza.

Prenant la parole lors d’une conférence sur la sécurité, Galant, qui est membre du cabinet de sécurité, a également dit que la sécurité d’Israël se renforcerait par l’amélioration de la situation humanitaire à Gaza.

“Si le Hamas continue à faire des erreurs, [le chef du Hamas à Gaza] Yihya Sinwar et les hauts-responsables mettront leur vie en danger », a-t-il dit.

« Le Hamas est un ange de la mort pour les résidents innocents de la bande de Gaza ».

Yoav Galant, ministre du Logement, à Beit Shemesh, le 3 avril 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
C’est vous qui le dites...