Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Hamas : les représailles américaines mettent « de l’huile sur le feu » au Proche-Orient

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a condamné samedi les frappes nocturnes américaines en Syrie et en Irak, estimant que les Etats-Unis « mettaient de l’huile sur le feu » au Proche-Orient et étaient « pleinement responsables » des répercussions éventuelles.

Les Etats-Unis « portent la responsabilité des conséquences de cette brutale agression contre l’Irak et la Syrie, qui met de l’huile sur le feu », a déclaré le Hamas dans un communiqué en anglais.

« Nous confirmons que la région ne trouvera ni la stabilité ni la paix tant que n’auront pas cessé l’agression sioniste (israélienne, ndlr), les crimes de génocide et le nettoyage ethnique contre notre peuple dans la bande de Gaza ».

Depuis la mi-octobre, plus de 165 frappes de drones et tirs de roquettes ont visé les forces américaines déployées avec la coalition antijihadiste en Irak et en Syrie.

Revendiquées pour la plupart par une nébuleuse de combattants issus des groupes pro-iraniens qui se fait appeler « Résistance islamique en Irak », ces attaques se sont multipliées après le début de la guerre à Gaza le 7 octobre entre le mouvement islamiste palestinien Hamas et Israël, proche allié des Etats-Unis.

L’Iran, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, se considère avec le pouvoir en Syrie, le Hezbollah libanais, le mouvement palestinien Hamas, des groupes irakiens et les rebelles yéménites Houthis comme faisant partie de « l’axe de la résistance » face à Israël au Moyen-Orient.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.