Rechercher

Le Jihad islamique identifie 12 membres de sa branche armée tués à Gaza

Des partisans du groupe terroriste palestinien Jihad islamique défilent avec des affiches représentant les commandants principaux Khaled Mansour (à gauche) et Tayseer Jabari, qui ont été tués lors de frappes israéliennes sur la bande de Gaza, lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Burj al-Barajneh, au Liban, le 7 août 2022. (Crédit 
: Anwar Amro/AFP)
Des partisans du groupe terroriste palestinien Jihad islamique défilent avec des affiches représentant les commandants principaux Khaled Mansour (à gauche) et Tayseer Jabari, qui ont été tués lors de frappes israéliennes sur la bande de Gaza, lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Burj al-Barajneh, au Liban, le 7 août 2022. (Crédit : Anwar Amro/AFP)

Le Jihad islamique palestinien a identifié 12 membres de son aile armée tués dans les combats avec Israël, dont deux des principaux commandants du groupe terroriste à Gaza.

Les Brigades Al-Quds du Jihad islamique palestinien ont publié un graphique avec des photos des 12 combattants, parmi lesquels Tayseer Jabari et Khaled Mansour, les chefs respectifs des brigades nord et sud du Jihad islamique à Gaza.

Le premier a été tué lors de la frappe israélienne vendredi qui a déclenché le conflit, tandis que le second a été ciblé samedi soir.

Le Hamas, le groupe terroriste qui contrôle Gaza, a déclaré que deux membres de sa branche armée avaient été tués dans les combats entre Israël et le Jihad islamique, tandis que le Front démocratique pour la libération de la Palestine (FPLP) a indiqué qu’un de ses combattants avait été tué.

Le conflit de trois jours s’est terminé la nuit dernière par un cessez-le-feu qui se maintient jusqu’à aujourd’hui.

C’est vous qui le dites...