Le président de la commission électorale accepte les bulletins de vote dégradés
Rechercher

Le président de la commission électorale accepte les bulletins de vote dégradés

La commission centrale électorale dit réagir à une vague de dégradation des bulletins de vote – en les comptant comme des votes valables.

Les bulletins de vote ne sont généralement pas comptés s’ils sont abîmés ou vandalisés, mais les membres de la commission disent avoir reçu plusieurs rapports signalant des actes de vandalisme qui ont profité de leur temps derrière l’isoloir pour marquer ou trouer les bulletins des partis auxquels ils sont opposés – ce qui a fait que les électeurs qui ont voté par la suite n’ont pas remarqué les marques votant avec des bulletins non valides.

En réponse, le chef de la commission électorale, le juge Hanan Melcer, juge à la Cour suprême, a ordonné aux fonctionnaires de compter comme valides « les bordereaux comportant de petits trous ou sur lesquels on a pu dessiner avec un stylo au dos ou sur le recto, d’une manière qui indique clairement que le dessin avait pour but d’invalider le bulletin », a déclaré la commission dans un communiqué.

Melcer a également ordonné aux fonctionnaires d’accepter les bulletins de vote qui ont été remplacés par des bulletins légèrement modifiés, qui contiennent des fautes d’orthographe des noms des partis et d’autres choses semblables.

Le juge de la Cour suprême Hanan Melcer, président de la commission centrale électorale, est reçu à la Knesset, le 3 avril 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
C’est vous qui le dites...