Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Les contre-manifestants pro-Israël auraient provoqué les violences à UCLA – NYT

Un manifestant pro-palestinien battu par des contre-manifestants qui attaquent le campement anti-Israël installé sur le campus de l'Université de Californie (UCLA), à Los Angeles, le 1er mai 2024. (Crédit : Etienne Laurent/AFP)
Un manifestant pro-palestinien battu par des contre-manifestants qui attaquent le campement anti-Israël installé sur le campus de l'Université de Californie (UCLA), à Los Angeles, le 1er mai 2024. (Crédit : Etienne Laurent/AFP)

Le New York Times publie un article d’investigation sur les affrontements survenus lors d’un campement anti-Israël et pro-palestinien sur le campus de ‘Université de Californie à Los Angeles (UCLA) en début de semaine, accusant les contre-manifestants pro-Israël d’avoir provoqué les débordements violents.

« À l’exception d’une brève tentative de captation d’un mégaphone utilisé par les contre-manifestants et de bouteilles d’eau lancées hors du campement, aucune des vidéos analysées par le New York Times ne démontre clairement que les manifestants du campement ont initié des confrontations avec les contre-manifestants au-delà de la défense des barricades », peut-on lire dans l’article.

Accompagné d’une chronologie détaillée des affrontements de mardi, l’article indique que les contre-manifestants pro-Israël ont abattu des parties de la barricade entourant le campement et ont pulvérisé des produits chimiques sur les manifestants pro-palestiniens.

Les vidéos et les photos analysées dans l’article digital montrent également des contre-manifestants utilisant des armes de fortune telles que des bâtons, des cônes de signalisation et des planches de bois pour attaquer des personnes à l’intérieur du campement de protestation.

D’autres vidéos montrent les militants pro-Israël, dont beaucoup sont vêtus de noir et portent des masques blancs, en train d’attaquer physiquement le périmètre du campement anti-Israël de l’école.

Selon l’article, la police est arrivée à UCLA deux heures après le début des affrontements, mais n’est pas intervenue et n’a pas dispersé les contre-manifestants pendant plus d’une heure.

Les affrontements ont eu lieu après plusieurs jours de frictions croissantes entre les manifestants qui s’opposent à la guerre menée par Israël contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza et les contre-manifestants, dans le cadre d’une vague de protestations anti-Israël sur les campus universitaires des États-Unis.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.