Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Les États-Unis frappent des sites utilisés par l’Iran et ses mandataires en Syrie

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Illustration : Images de la scène d'une attaque présumée de drone américain dans l'est de la Syrie, le 18 juillet 2021. (Crédit : Capture d'écran Twitter)
Illustration : Images de la scène d'une attaque présumée de drone américain dans l'est de la Syrie, le 18 juillet 2021. (Crédit : Capture d'écran Twitter)

Plus tôt dans la journée, les forces militaires américaines ont bloqué deux installations dans l’est de la Syrie utilisées par le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) d’Iran et des groupes terroristes affiliés, en réponse à une récente série d’attaques contre le personnel américain basé en Irak et en Syrie par des milices soutenues par l’Iran, a annoncé le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin.

Un contractant américain de l’armée américaine est mort d’une crise cardiaque alors qu’il se trouvait à l’abri pendant l’une de ces frappes et 21 soldats américains ont été légèrement blessés avant de reprendre leurs fonctions peu après, indique le Pentagone.

Le président américain Joe Biden « a ordonné l’action d’aujourd’hui pour indiquer clairement que les États-Unis ne toléreront pas de telles attaques et se défendront, ainsi que leur personnel et leurs intérêts », déclare Austin dans un communiqué.

Austin souligne que les États-Unis « ne cherchent pas le conflit et n’ont ni l’intention ni le désir de s’engager dans de nouvelles hostilités, mais ces attaques soutenues par l’Iran contre les forces américaines sont inacceptables et doivent cesser ».

« L’Iran veut cacher sa main et nier son rôle dans ces attaques contre nos forces. Nous ne le laisserons pas faire. Si les attaques des mandataires de l’Iran contre les forces américaines se poursuivent, nous n’hésiterons pas à prendre d’autres mesures nécessaires pour protéger notre peuple », déclare le chef de la Défense américaine.

« Ces frappes d’autodéfense ont pour seul but de protéger et de défendre le personnel américain en Irak et en Syrie. Elles sont séparées et distinctes du conflit en cours entre Israël et le Hamas, et ne constituent pas un changement dans notre approche du conflit entre Israël et le Hamas », précise Austin

« Nous continuons d’exhorter toutes les entités étatiques et non étatiques à ne pas entreprendre d’actions susceptibles d’entraîner une escalade dans un conflit régional plus large », ajoute-t-il.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.