Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Les États-Unis ont détruit un missile anti-navire des Houthis – Pentagone

Des membres des garde-côtes yéménites affiliés aux Houthis patrouillant en mer avec des drapeaux palestiniens alors que des manifestants défilent dans la ville portuaire de Hodeida, sur la mer Rouge, en solidarité avec la population de Gaza, le 4 janvier 2024. (Crédit : AFP)
Des membres des garde-côtes yéménites affiliés aux Houthis patrouillant en mer avec des drapeaux palestiniens alors que des manifestants défilent dans la ville portuaire de Hodeida, sur la mer Rouge, en solidarité avec la population de Gaza, le 4 janvier 2024. (Crédit : AFP)

Le Pentagone a annoncé avoir « détruit » un missile anti-navire des Houthis la nuit dernière, dans de nouvelles frappes qualifiées « d’autodéfense » contre ces rebelles yéménites qui mènent des attaques répétées contre des navires marchands en mer Rouge et dans le golfe d’Aden.

Les États-Unis ont mené ces frappes vers 4h du matin heure locale, contre « un missile anti-navire houthi qui était dirigé vers le Golfe d’Aden et préparé à être lancé », a indiqué le CENTCOM (Commandement central des États-Unis) dans un communiqué.

« Les forces américaines ont déterminé que le missile représentait une menace pour les navires marchands et ceux de la marine américaine dans la région, et ont ensuite frappé et détruit le missile », a ajouté le CENTCOM, qualifiant l’opération « d’autodéfense ».

Ces frappes ont été réalisées dans le cadre des efforts pour « protéger la liberté de navigation et empêcher des attaques sur les navires en mer », selon le même communiqué.

Les Houthis, soutenus par l’Iran, affirment viser des navires marchands « liés à Israël » en mer Rouge et dans le golfe d’Aden, en signe de solidarité avec les Palestiniens à Gaza.

Les forces américaines et britanniques avaient pour la première fois frappé les Houthis au Yémen le 12 janvier. Plusieurs autres frappes ont suivi depuis, dont vendredi par l’armée américaine contre des lanceurs de missiles.

Les attaques répétées des Houthis ont contraint de nombreux armateurs à éviter ce passage clé pour le commerce international.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.