Israël en guerre - Jour 66

Rechercher

Otages à Gaza : Macron échange avec l’émir du Qatar et Sissi

Le président français Emmanuel Macron a échangé samedi avec l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi sur les négociations en cours pour obtenir la libération des otages détenus par le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, a annoncé l’Elysée.

Le ministre français des Armées Sébastien Lecornu se trouvait au même moment au Qatar qui mène une médiation pour la libération des otages, a-t-on appris auprès de son cabinet. En tournée dans la région, il s’est ainsi rendu pour la deuxième fois en 48 heures dans le petit Etat du Golfe.

« Les trois chefs d’Etat ont fait un point sur la situation des otages et sur les actions entreprises pour les faire libérer », a précisé la présidence française.

Le président Macron a rappelé que « la libération des otages, dont huit Français, était une priorité absolue pour la France » et qu’ils devaient être « libérés sans délai ».

Il a réitéré la « nécessité d’une trêve immédiate devant conduire à un cessez-le-feu » alors que les « victimes civiles sont de plus en plus nombreuses à Gaza » et que « des hôpitaux et des écoles » sont bombardés. Le communiqué ne précise pas que le groupe terroriste palestinien du Hamas opère depuis des infrastructures civiles et prend la population pour des boucliers humains.

Les trois chefs d’État ont aussi échangé sur les moyens de renforcer « leur coordination pour permettre l’acheminement de l’aide à la population civile de Gaza ».

Sébastien Lecornu, qui arrivait d’Israël, devait de son côté avoir des discussions avec le Premier ministre qatari et ministre des Affaires étrangères Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani.

Cette nouvelle visite n’était pas prévue dans le programme de la tournée que le ministre effectue depuis mercredi dans la région.

Le ministre s’est rendu successivement en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats, au Qatar, puis en Israël vendredi. Il y a à chaque fois évoqué la situation des otages et a notamment rencontré en Israël des familles d’otages.

Jeudi, depuis le Qatar, M. Lecornu avait déclaré avoir de « l’espérance » sur leur sort.

L’armée israélienne estime que quelque 240 personnes ont été prises en otage dans la bande de Gaza au cours de l’attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre sur le territoire israélien, dont huit Français selon Paris.

Le Qatar, qui accueille un bureau politique du Hamas et a fourni des millions de dollars d’aide financière à Gaza, était impliqué dans la médiation ayant permis en octobre la libération de quatre otages: une Américaine et sa fille ainsi que deux Israéliennes.

L’attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre a fait environ 1.200 morts en Israël, principalement des civils, selon les autorités.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.