Retailleau accuse Israël d’avoir perpétré une « tuerie inacceptable »
Rechercher

Retailleau accuse Israël d’avoir perpétré une « tuerie inacceptable »

Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR, a déploré mardi les violences meurtrières à Gaza fustigeant la décision américaine de transférer son ambassade à Jérusalem, mais estimant aussi qu' »on attend autre chose d’Israël ».

« Il y a une vérité dans les relations internationales (…) c’est qu’on ne doit jamais acculer un peuple à la désespérance. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui avec le peuple palestinien », a mis en garde le sénateur de Vendée sur CNews.

Pointant la « décision incendiaire de M. Trump d’installer à Jérusalem la capitale d’Israël », l’élu LR a regretté que « les Etats-Unis, (qui) ont été longtemps pour beaucoup, pour l’Occident une garantie de sécurité », soient aujourd’hui « des fauteurs de trouble ».

« Il (le peuple palestinien) est aussi désespéré par ses propres dirigeants qui sont incapables de procurer à leur peuple un bien être » et « acculé parce que les États arabes les ont laissé tomber », a également critiqué M. Retailleau, ajoutant que « le Hamas serait bien inspiré de ne pas mettre comme boucliers humains des enfants ».

« Mais cette tuerie est inacceptable. L’usage de la force doit toujours être proportionné et objectivement elle n’a pas été proportionnée dans ce cas-là », a regretté le sénateur. « Je condamne l’emploi disproportionné de la force par Israël », a-t-il affirmé.

« Je pense qu’on attend d’Israël autre chose qu’un comportement de ce type. Israël doit sur le plan international garder cette image qui était l’image des premiers jours », a-t-il poursuivi alors que l’Etat hébreu fêtait lundi ses 70 ans d’existence.

« C’est terrible parce qu’Israël pour beaucoup, et à mes yeux, a représenté ce peuple martyr, ce peuple en armes qui défendait sa sécurité (…) et je pense que l’usage de la force peut s’il est disproportionné apporter à Israël beaucoup de dégâts », a-t-il regretté.

C’est vous qui le dites...