Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Touma-Sliman : la « réalité politique » en Israël « devrait effrayer tout le monde »

Aida Touma-Sliman, députée de l'alliance arabe radicale Hadash-Taal, à la Knesset, à Jérusalem, le 8 juin 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Aida Touma-Sliman, députée de l'alliance arabe radicale Hadash-Taal, à la Knesset, à Jérusalem, le 8 juin 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La députée Aida Touma-Sliman a déclaré que la nouvelle réalité politique au lendemain des élections devrait être « effrayante pour tout le monde » et qu’une période d’introspection est nécessaire.

« Nous sommes confrontés à une réalité politique qui devrait effrayer tout le monde », déclare la députée, dont le parti Hadash-Taal devrait obtenir cinq sièges.

« C’est une réalité dans laquelle nous avons une aile de droite, et pas seulement la droite ‘classique’ habituelle que nous connaissons, mais une aile de droite prête à utiliser la violence, l’incitation à la violence et un racisme profond. Cette réalité devrait être un signal d’alarme pour tout le monde », a-t-elle déclaré au site d’information Ynet.

« Quiconque parle de la possibilité que [le député d’extrême droite Itamar] Ben Gvir soit devenu plus modéré, essaie de faire l’autruche et de ne pas affronter la réalité », dit-elle.

« Il doit y avoir un examen de conscience et nous devons examiner sérieusement les résultats et leurs conséquences politiques », a-t-elle ajouté.

La semaine dernière, Touma-Sliman a qualifié de « martyrs » cinq membres d’un groupe terroriste palestinien, dont son chef, qui ont été tués lors d’une opération des forces israéliennes, et a affirmé que leur « résistance » était une réponse à « l’occupation ». Ses déclarations ont suscité une série de critiques.

Touma-Silman a déjà fait des déclarations incendiaires similaires par le passé et a été menacée de sanctions après avoir modifié sa déclaration sous serment à la Knesset l’année dernière pour y inclure un vœu de « lutte contre l’occupation ».

Le bloc du leader du Likud Benjamin Netanyahu devrait remporter 65 sièges, donnant à l’ancien Premier ministre une majorité confortable pour former un gouvernement à la Knesset, qui compte 120 sièges, avec des alliés d’extrême droite et haredi, dont les ultra-radicaux Ben Gvir et Bezalel Smotrich.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.