Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Tsahal : 361 des 854 corps de civils et 222 soldats amenés au rabbinat identifiés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des fleurs sur les tombes de soldats israéliens tués lors des combats avec les groupes terroristes de Gaza, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, le 12 octobre 2023. (Crédit : Chaim Goldberg/FLASH90)
Des fleurs sur les tombes de soldats israéliens tués lors des combats avec les groupes terroristes de Gaza, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, le 12 octobre 2023. (Crédit : Chaim Goldberg/FLASH90)

L’armée israélienne a pu identifier la majorité des soldats tués par les terroristes du Hamas lors de leur attaque sur le sud d’Israël le week-end dernier.

Les familles de 222 soldats ont été officiellement informées et leurs noms ont été rendus publics.

Le processus d’identification des soldats tués a été relativement rapide, car l’armée dispose de bases de données contenant leurs empreintes digitales et dentaires, et les soldats eux-mêmes portent des plaques d’identité.

L’armée prévoit d’enterrer tous les soldats tués d’ici vendredi après-midi.

Les choses sont plus compliquées en ce qui concerne les civils. À cette heure, 854 dépouilles de civils ont été amenées à la base du rabbinat de Tsahal pour être identifiées.

Seuls 361 d’entre eux ont déjà été identifiés ; 264 ont été enterrés.

Avant de pouvoir enterrer un corps, les autorités doivent procéder à des tests ADN et prendre des photos, qui sont ensuite comparées à diverses bases de données nationales. Dans certains cas, les familles sont invitées à venir identifier leurs proches.

Le processus a été ralenti par le manque de personnel expérimenté et d’équipement, ainsi que par le nombre extrêmement élevé de morts, qui s’élève à plus de 1 300.

Les corps des terroristes palestiniens sont toujours éparpillés dans le sud d’Israël et sont lentement ramassés et transportés vers d’autres installations. Tsahal procède également à des tests ADN sur les corps de ceux que l’on pense être des terroristes palestiniens, afin d’éviter toute confusion.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.