Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Un responsable du Hamas : Les dirigeants non militaires « surpris par la date » de l’assaut, « pas des actions »

Le responsable du Hamas, Moussa Abu Marzouk, le 18 septembre 2014. (Crédit : Khalil Hamra/AP)
Le responsable du Hamas, Moussa Abu Marzouk, le 18 septembre 2014. (Crédit : Khalil Hamra/AP)

Moussa Abu Marzouk, membre du bureau politique du Hamas basé à Doha, a affirmé que tous les membres non militaires du groupe terroriste n’avaient aucune connaissance préalable de l’attaque surprise contre Israël le 7 octobre dernier, quand des terroristes se sont infiltrés par voie terrestre, maritime et aérienne en Israël, lançant une attaque dévastatrice qui a tué plus de 1 300 personnes, dont une majorité de civils.

Les terroristes ont également capturé entre 150 et 200 otages et les ont emmenés à Gaza, notamment des bébés, de jeunes enfants, des femmes et des personnes âgées.

« Tous les dirigeants du Hamas qui ne sont pas des combattants ont reçu la nouvelle tôt samedi matin », a-t-il déclaré au New Yorker.

Abu Marzouk affirme que les dirigeants « politiques » ont été « surpris par la date mais pas par les actions ». Les responsables basés au Qatar ont déclaré que la branche militaire du Hamas « est celle qui planifie, exécute, etc, mais elle respecte les politiques générales proposées par notre bureau politique ».

Il dit que le Hamas, qui a juré de détruire Israël, a été surpris par le succès de son attaque dévastatrice tôt le matin et s’attendait à ce que les unités de Tsahal autour de Gaza soient « les divisions les plus fortes et les plus entraînées », avec « beaucoup d’informations et fortifications », et qu’elle recevaient l’assistance « d’officiers du renseignement qui en savent beaucoup sur nos mouvements ».

Il dit que le Hamas « ne s’attendait pas » à cette confusion et à un retrait face à l’infiltration massive.

Abu Marzouk nie également – contre des preuves accablantes, y compris des images postées fièrement par des terroristes – que le Hamas ait tué des civils, mais admet qu’une partie de la violence aveugle pourrait avoir été commise par d’autres terroristes et des civils qui avaient suivi les premiers escadrons terroristes du Hamas lorsqu’ils ont fait exploser la barrière de sécurité.

Concernant les otages, dit-il, « les innocents qui ont été emprisonnés, nous ne les garderons pas ». Il ajoute qu’« il est trop tôt pour parler d’échanges » entre soldats israéliens capturés et prisonniers de sécurité palestiniens dans les prisons israéliennes.

Les dirigeants du Hamas à Gaza ont menacé d’exécuter des otages et de publier ces exécutions en ligne si Israël cible des bâtiments de Gaza sans en avertir au préalable les occupants, comme il l’a fait lors d’opérations précédentes.

Israël a lancé d’intenses frappes aériennes sur Gaza, promettant de « démanteler » le Hamas. Vendredi, les troupes israéliennes sont entrées dans la bande de Gaza lors de « raids localisés » pour débarrasser la zone de terroristes potentiels et localiser les Israéliens portés disparus, ce qui pourrait être un signe précurseur d’une incursion à grande échelle, a indiqué l’armée.

Le ministère de la Santé du Hamas à Gaza a déclaré que quelque 1 900 Palestiniens avaient été tués depuis le début des combats le 7 octobre. Il n’a pas fait de distinction entre les membres des groupes armés et les civils.

Israël a déclaré qu’il ciblait les infrastructures terroristes et toutes les zones où le Hamas opère ou se cache et que les forces israéliennes avaient également tué quelque 1 500 terroristes du Hamas qui se sont infiltrés sur son territoire depuis samedi.

Abu Marzouk a dit au New Yorker que la menace de tuer des otages était « une erreur – nous ne pouvons pas exécuter des otages », et a affirmé que quatre captifs – des soldats israéliens – étaient déjà morts, accusant les frappes israéliennes.

« Que la situation se calme et que les bombardements cessent pour que nous puissions différencier les prisonniers des différentes factions. Ils sont très nombreux. Arrêtons la guerre et cette question pourra être discutée. »

Interrogé sur ce que le Hamas espérait réaliser avec ce massacre meurtrier qui ne ferait qu’entraîner des représailles israéliennes punitives, il a répondu que c’était la première fois que les Palestiniens « traversent les frontières et combattent sur leur terre historique », accusant Israël, les États-Unis, les Européens et tous les autres d’être responsables de l’échec « de la réalisation des droits du peuple palestinien ».

« Israël nous faisait la guerre en dehors de ses frontières, nous tuait et nous emprisonnait. Maintenant, c’est le contraire. Désormais, les futures générations israéliennes sauront qu’elles ne peuvent pas continuer à occuper les Palestiniens – elles ne peuvent pas continuer leurs guerres éternellement. C’est la plus grande réussite », a-t-il dit.

Il affirme que les États arabes continueront probablement à entretenir leurs liens avec Israël et que l’attaque dévastatrice ne ferait probablement que retarder les avancées dans cette direction.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.