Rechercher

Une mère de Gaza témoigne : « Les Palestiniens appellent à l’arrêt de la guerre »

Des Palestiniens inspectent leur maison qui a été touchée par une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, lundi 8 août 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des Palestiniens inspectent leur maison qui a été touchée par une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, lundi 8 août 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Dans une rare interview accordée à la Douzième chaîne, une femme qui vit dans la bande de Gaza décrit sa terreur pendant les frappes israéliennes et affirme que le soutien du public au Hamas et au Jihad islamique s’étiole.

S’exprimant en anglais et sous couvert d’anonymat par crainte de représailles de la part du Hamas, qui dirige la bande de Gaza, cette mère de famille affirme que les sentiments du public ont changé.

« Le point de vue, la perspective, la pensée des habitants de Gaza a complètement changé. Lors des guerres précédentes, ils étaient avec la résistance, avec le Hamas et le Jihad, mais maintenant les gens appellent à l’arrêt de la guerre », dit-elle.

« Les seuls qui sont touchés et qui perdent tout, sont les habitants de Gaza, pas les dirigeants », ajoute-t-elle.

Interrogée sur ce qu’elle dit à ses enfants pendant les frappes aériennes, elle avoue qu’elle leur ment.

« Je leur mens et leur dis que c’est une fête, pas un bombardement, ils essaient de me croire mais regardent mon visage et voient que je suis apeurée ; ils savent que je ne dis pas la vérité », dit-elle.

Elle témoigne à la télévision israélienne du moment où elle a le plus eu peur.

« Le moment qui m’a fait le plus peur, c’est quand j’étais dans la cuisine et que mon enfant était dans une autre pièce. J’ai soudainement ressenti une secousse, j’ai senti que mon enfant allait partir dans ce bombardement », dit-elle.

C’est vous qui le dites...