L’ONU condamne Israël à travers 6 résolutions
Rechercher

L’ONU condamne Israël à travers 6 résolutions

Les Nations unies ne font pas mention des attaques au couteau ainsi que des incitations à la haine perpétrées par les Palestiniens

L’ambassadeur syrien à l'ONU, Bachar Jaafari. (Crédit : UN Watch)
L’ambassadeur syrien à l'ONU, Bachar Jaafari. (Crédit : UN Watch)

L’Assemblée générale a adopté, hier, six résolutions non-contraignantes, cinq rédigées par les Palestiniens, et une rédigée par la Syrie à propos du Golan.

Ces résolutions pointent du doigt et critiquent Israël, tout en ne faisant aucunement mention de l’avalanche des attaques au couteau réalisées par les Palestiniens, des fusillades, des attaques à la voiture bélier et aux campagnes d’incitations à la haine.

« Le terme ‘surréaliste’ ne rend pas correctement compte de la situation : le monde est sous l’assaut de terroristes tuant au nom de l’islam et au nom du martyre, comme les Palestiniens l’ont fait cette semaine en poignardant des Israéliens, et la réponse des Nations unies est de condamner Israël à l’occasion de six résolutions, chacune d’entre elle adoptée unilatéralement, » a déclaré Hillel Neuer, le directeur exécutif de UN Watch.

Une résolution a condamné l’État juif pour conservation des hauteurs du Golan, demandant ainsi à Israël de redonner ces terres et le peuple présent sur cette partie du Golan à la Syrie.

« C’est stupéfiant, » a déclaré Hillel Neuer.

« A l’heure ou le régime syrien est en train de massacrer son propre peuple, comment l’ONU peut appeler plus d’individus à être sous le règne d’Assad ? Le calendrier est moralement exaspérant et logiquement absurde, » a-t-il ajouté.

« Ce qui est également scandaleux, c’est que ces résolutions prétendent se préoccuper des Palestiniens. Encore une fois l’ONU prouve son insouciance concernant les centaines de Palestiniens qui continuent d’être abattus, mutilés, et expulsés par les forces d’Assad ».

« Cette farce à l’Assemblée générale souligne un simple fait : la majorité de l’ONU n’a aucun intérêt à réellement aider les Palestiniens, ni à protéger les droits de qui que ce soit. L’objectif de ce rituel et de ces condamnations unilatérales reste de faire d’Israël un bouc-émissaire ».

« L’assaut disproportionné de l’ONU contre l’État juif ébranle sa crédibilité institutionnelle. Rappelons que l’ONU est censée être un corps international impartial. Elle s’expose à la politisation et à la sélectivité ce qui gangrène sa mission initiale, décimant sa Charte qui promet le traitement égalitaire de toutes les nations grandes ou petites, » a conclu Neuer.

L’ambassadeur syrien, Jaafari, à quant à lui exprimé « sa vibrante appréciation et gratitude » à l’ONU pour sa résolution concernant le Golan, et a accusé Israël pour sa politique « d’occupation expansionniste », « raciste » qualifiée de véritable agression.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...