Israël en guerre - Jour 233

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉE : Yaffa Adar, 85 ans, « le ciment de notre famille »

Cette arrière-grand-mère a été vue sur une vidéo enlevée par le Hamas, sur une voiturette de golf, le 7 octobre 2023

Yaffa Adar, assise sur une chaise dans le jardin du kibboutz Nir Oz, sur une photo non-datée. (Crédit : Adva Adar et Elinor Shahar Personal Management via AP)
Yaffa Adar, assise sur une chaise dans le jardin du kibboutz Nir Oz, sur une photo non-datée. (Crédit : Adva Adar et Elinor Shahar Personal Management via AP)

Yaffa Adar a été libérée le 24 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Voici l’histoire de sa capture.

Yaffa Adar aime lire, écrire et rester en contact. Même à 85 ans, elle envoie souvent à sa famille des messages et des GIF sur WhatsApp. Sa petite-fille explique qu’elle est généralement active sur Facebook.

Garder le contact en ligne est devenu particulièrement important ces dernières années, car elle a de plus en plus de mal à marcher au-delà de sa maison du kibboutz Nir Oz, situé non loin de la bande de Gaza. Malgré ce handicap, elle gardait l’esprit occupé et savait ce qu’elle voulait, a déclaré sa petite-fille.

« Elle adore lire », se souvient Adva Adar. « Nous lui avons donc dit : ‘Nous allons t’acheter un Kindle’. » Et que lui a répondu sa grand-mère ? « Non, j’aime l’odeur du papier dans les livres. »

Aussi, lorsque le massacre de Nir Oz perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre a pris fin et que personne n’a pu retrouver Yaffa, sa famille s’est inquiétée. Cette inquiétude s’est transformée en horreur lorsqu’une vidéo a fait surface, la montrant conduite dans une voiturette de golf vers Gaza, enveloppée dans une couverture à fleurs roses.

Ces images ont constitué l’une des premières preuves que le Hamas avait non seulement tué des Israéliens – plus de 1 400, en grande majorité des civils – mais qu’il en avait aussi entraîné des dizaines à Gaza – 203 selon l’armée israélienne – de tous âges, dans le cadre de la prise d’otages la plus complexe à laquelle le pays ait jamais été confronté.

Certains ont émis l’hypothèse que l’attitude impassible de Yaffa dans la vidéo signifiait peut-être qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait.

Ce n’est pas le cas de sa famille, qui compte trois enfants, huit petits-enfants et sept arrière-petits-enfants.

« Elle savait parfaitement ce qui se passait autour d’elle. Elle n’aurait pas paniqué », a assuré sa petite-fille.

Ce qui est effrayant aujourd’hui, c’est que sa grand-mère n’a plus ses médicaments pour sa tension artérielle et ses douleurs chroniques.

« Elle était vraiment le ciment de notre famille. Elle aimait la vie », se souvient Adva. « Elle aimait la bonne cuisine et le bon vin. Elle était très jeune d’esprit. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.