L’UE inscrit une division du renseignement iranien sur sa liste terroriste
Rechercher

L’UE inscrit une division du renseignement iranien sur sa liste terroriste

"Aucun autre pays n'a son service de renseignements sur une liste de terroristes. C'est un signal très fort que nous envoyons à l'Iran", a dit le chef de la diplomatie danoise

le chef de la diplomatie danoise Anders Samuelsen à Bruxelles, le 19 octobre 2018. (Crédit : Alastair Grant/AP)
le chef de la diplomatie danoise Anders Samuelsen à Bruxelles, le 19 octobre 2018. (Crédit : Alastair Grant/AP)

L’Union européenne a inscrit mardi une division des renseignements iraniens sur sa liste des organisations terroristes, a annoncé mardi le Danemark qui accuse Téhéran d’avoir fomenté une opération sur son sol visant des opposants.

Il s’agit de la « Direction pour la sécurité intérieure » du renseignement iranien et de deux responsables de cette division, dont son chef, Saeid Hashemi Moghadam, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Aucun autre pays n’a son service de renseignements sur une liste de terroristes. C’est un signal très fort que nous envoyons à l’Iran », a dit le chef de la diplomatie danoise, Anders Samuelsen cité par le communiqué.

« Cette décision intervient après des projets terroristes déjoués en France et des activités illégales du renseignement iranien au Danemark et en Europe », est-il précisé.

Une source européenne a confirmé à l’AFP que deux individus et une entité étaient visés mais n’a pas souhaité donner de détails.

« C’est la responsabilité du gouvernement danois d’avoir donné les noms », a-t-elle ajouté.

Le Danemark a en octobre accusé l’Iran d’avoir préparé un « attentat » contre trois Iraniens résidant dans le pays scandinave, membres présumés du Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Ahvaz tenu en partie responsable par Téhéran d’un attentat meurtrier dans le sud-ouest du pays.

Copenhague a depuis cherché le soutien de ses alliés européens sur des sanctions communes, tout en défendant l’accord international sur le nucléaire avec Téhéran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...