Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Lyon : Une militante du FPLP à une conférence après une vraie-fausse annulation

Soi-disant annulée par l'université, la venue de Maryam Abu Daqqa, membre du FPLP, organisation terroriste, à une conférence à Lyon a finalement eu lieu

Mariam Abou Daqqa. (Crédit : capture d’écran YouTube / Ivan Marin)
Mariam Abou Daqqa. (Crédit : capture d’écran YouTube / Ivan Marin)

Mariam Abu Daqqa, présentée comme une « militante palestinienne anti-occupation et pour les droits des femmes à Gaza » par les groupes pro-palestiniens, membre du Front populaire de libération de la Palestine, groupe reconnu terroriste par les États-Unis, Israël ou encore l’Union européenne, donne actuellement des conférences à travers la France.

En début de semaine, plusieurs députés Les Républicains avaient saisi Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en raison de l’organisation d’une « conférence antisémite à l’Université Lumières Lyon-2 autour de la chef de file du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) à Gaza » : Mariam Abu Daqqa.

L’évènement, intitulé « Colonisation et apartheid israélien, quel avenir pour les Palestiniens ? », a eu lieu ce jeudi 5 octobre. Il était organisé par le syndicat Solidaires étudiants et par le Collectif 69 de Soutien au Peuple Palestinien.

Alors que la préfecture avait indiqué n’avoir pas identifié de risques de troubles à l’ordre public en raison de l’évènement, elle avait tout de même recommandé à la direction de l’université Lyon-2 d’annuler la venue de Maryam Abu Daqqa, en raison de son appartenance au FPLP.

La présidence de l’université avait ainsi acquiescé, annonçant l’annulation de la venue de la militante palestinienne.

Le 5 octobre au soir, la conférence a tout de même eu lieu… en présence de Maryam Abu Daqqa. Si celle-ci n’était pas présente à la tribune, elle se trouvait dans la salle, d’où on lui a tendu le micro pour prendre la parole.

Après s’être fait berner, la ministre déléguée à la Lutte contre les discriminations, Bérangère Couillard, qui s’était impliquée afin d’obtenir la déprogrammation de Mariam Abu Daqqa, est revenue sur cette affaire auprès du Point.

« Mariam Abu Daqqa tient des propos qui vont à l’encontre des valeurs de la République », a-t-elle expliqué. « L’université aurait dû s’assurer qu’elle ne puisse même pas prendre la parole dans le public durant l’événement. »

« La France insoumise a pris position pour la présence de Mariam Abu Daqqa, comme elle a soutenu Jeremy Corbyn [ancien dirigeant du Labor britannique, suspendu du parti en 2020 pour son inaction face à l’antisémitisme dans les rangs de sa formation, NDLR], puis invité Médine à son université d’été. L’extrême gauche flirte avec un certain nombre d’antisémites. Nous ne devons pas accepter ces complaisances », a-t-elle ajouté.

Dans leur lettre à la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les députés LR avaient rappelé que « le FPLP, organisation classée terroriste par l’Union européenne, est responsable notamment de l’attentat antisémite de la rue Copernic en France, du détournement du vol Air France à Entebbe en 1976 – au cours duquel des centaines d’otages ont été séparés entre Juifs et non-Juifs avant d’être libérés par l’assaut d’un commando israélien – mais aussi de l’assassinat de Léon Klinghoffer, tétraplégique américain jeté par-dessus bord de l’Achille Lauro parce que juif, etc, etc ».

Déjà, en juin, la préfecture avait argué de risques de troubles à l’ordre public pour obtenir que le maire de Lyon interdise une conférence de l’avocat terroriste franco-palestinien Salah Hamouri, soupçonné par Israël de liens – qu’il nie – avec le FPLP et d’avoir voulu assassiner le rabbin Ovadia Yosef. Le tribunal administratif avait finalement annulé l’interdiction. La conférence s’était tenue devant 200 personnes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.