Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

France : Plusieurs députés saisissent la ministre contre la tenue d’une conférence

Eric Ciotti, Olivier Marleix ou encore Meyer Habib dénoncent la participation de Mariam Abu Daqqa, membre du FPLP, groupe terroriste, à une conférence à l'Université Lyon 2

Mariam Abou Daqqa. (Crédit : capture d’écran YouTube / Ivan Marin)
Mariam Abou Daqqa. (Crédit : capture d’écran YouTube / Ivan Marin)

Plusieurs députés Les Républicains ont saisi Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en raison de l’organisation d’une « conférence antisémite à l’Université Lumières Lyon 2 autour de la chef de file du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) à Gaza », Mariam Abu Daqqa.

L’évènement, intitulé « Colonisation et apartheid israélien, quel avenir pour les Palestiniens ? », doit avoir lieu ce jeudi 5 octobre. Il est organisé par le syndicat Solidaires étudiants et par le Collectif 69 de Soutien au Peuple Palestinien.

Les responsables politiques impliqués opposés à la rencontre sont les présidents du groupe LR à l’Assemblée, Eric Ciotti et Olivier Marleix, ainsi que les députés Meyer Habib, Michèle Taborat, Michel Herbillon, Yannick Neuder, Josiane Corneloup, Véronique Louwagie et Alexandre Portier.

Ils demandent ainsi à la ministre « l’interdiction de cette conférence de la honte », a écrit Meyer Habib dans une lettre, envoyée également à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, Fabienne Buccio, préfète du Rhône, et Laurent Wauquiez, président du Conseil régional d’Auvergne-Rhônes-Alpes.

« Le FPLP, organisation classée terroriste par l’Union européenne, est responsable notamment de l’attentat antisémite de la rue Copernic en France, du détournement du vol Air France à Entebbe en 1976 – au cours duquel des centaines d’otages ont été séparés entre juifs et non juifs avant d’être libérés par l’assaut d’un commando israélien – mais aussi de l’assassinat de Léon Klinghoffer, tétraplégique américain jeté par-dessus bord de l’Achille Lauro parce que juif, etc, etc », a rappelé M. Habib, député des Français de l’étranger, dans sa missive. « À travers cette initiative, toutes les bornes morales viennent d’être dépassées et les digues de l’antisionisme, matrice de l’antisémitisme, ont sauté. Après l’invitation du terroriste Salah Hamouri à l’Assemblée nationale, lui aussi cadre du FPLP, cette conférence entache à nouveau la crédibilité de notre pays dans la lutte contre l’antisémitisme et le terrorisme. Jusqu’à quand, madame la ministre ? »

Rappelant la récente étude de l’IFOP dans laquelle plus de neuf étudiants juifs sur dix ont rapporté avoir été victimes d’antisémitisme en France et près de la moitié avoir subi des agressions morales ou physiques relatives à Israël, il affirme que « nos universités se dressent en porte-voix du terrorisme palestinien en toute impunité, avec les deniers publics et la bénédiction d’une extrême-gauche complice ».

Meyer Habib alerte ainsi sur « les troubles à l’ordre public susceptibles d’être commis par une telle conférence » et demande « de toute urgence, avec le soutien de ses collègues du groupe Les Républicains, d’interdire, selon les prérogatives qui sont les vôtres, la tenue de cette conférence ».

« L’antisémitisme n’a pas sa place en France, encore moins financé par le contribuable dans nos universités, berceaux du savoir et de la transmission républicaine. En tant qu’ancienne professeure et présidente d’université, vous savez mieux que quiconque à quel point l’entrisme idéologique menace ces fonctions essentielles de l’enseignement supérieur », a-t-il conclu, s’adressant à la ministre.

Le syndicat de droite UNI a lui aussi demandé l’interdiction de la conférence.

Mariam Abu Daqqa, présentée comme une « militante palestinienne anti-occupation et pour les droits des femmes à Gaza » par les groupes pro-palestiniens, membre du FPLP, donne actuellement des conférences à travers la France.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.