Marc Eisenberg : « les Olim de France doivent avoir la chance d’exprimer le meilleur d’eux-mêmes »
Rechercher

Marc Eisenberg : « les Olim de France doivent avoir la chance d’exprimer le meilleur d’eux-mêmes »

Le président de Qualita prône la réunion des forces francophones pour créer un lobby auprès du gouvernement israélien

Logo de l'association Qualita (Crédit : Facebook)
Logo de l'association Qualita (Crédit : Facebook)

Qualita est une association créée en juin 2015 par Marc Eisenberg ayant pour but de regrouper les initiatives de tous les acteurs associatifs pour permettre une meilleure intégration des olims de France.

Homme d’affaires averti, aujourd’hui président de l’Alliance israélite universelle impliquée dans des centaines de projets éducatifs à travers Israël, Marc Eisenberg s’est donné le nouveau défi de pallier aux difficultés rencontré par les nouveaux olims français.

Lors d’une interview réalisée par Laly Derai, Marc Eisenberg a déclaré que « même pour quelqu’un comme moi, qui avait depuis longtemps déjà un pied en israël, l’alyah n’est pas simple. Quitter une culture, quitter un pays, quitter ses amis. C’est un déchirement… »

Ainsi, ce dernier est monté en Israël sans illusions, conscient des maux de son nouveau pays.

Il dénonce ainsi la « politique clientéliste » d’Israël « qui ne se soucie pas assez de l’intérêt général. Les disparités entre riches et pauvres sont insupportables, les vie est très chère, les salaires sont bas. »

Si les inconvénients sont nombreux, Marc Eisenberg souligne également les qualités économiques d’Israël. Le chômage y est faible, la technologie particulièrement avancée et les Israéliens, contre toute attente, sont très heureux.

Une fois arrivé en Israël, il fait donc le constat urgent qu’il faut réussir à venir en aide aux Français qui s’installent en Israël.

Dans l’interview, il explique ainsi que « nous voulions aider les olim francophones » sans toutefois créer « une énième association ». Sa volonté était « de coordonner le travail de celles qui existent et de soutenir leur excellent travail. Notre objectif est de les réunir sous un même toit afin que chacune d’elles sache ce que font les autres ».

Selon Marc Eisenberg, le fait de réunir toutes ces associations donnera un impact plus fort auprès du gouvernement israélien. Une réelle unité afin de créer un lobby francophone puissant représente le défi de Qualita. Un lobby francophone au sein de la Knesset avait été créé en janvier 2014 par l’ancien député Yoni Chetboun.

« Nous devons absolument parler d’une seule voix pour obtenir davantage des pouvoirs publics. Car ce qui se passe dans les faits, c’est que les Français sont les oubliés du partage des subventions accordées aux olim ».

Le site Qualita se présente également comme un véritable portail réunissant des informations pour permettre une meilleure intégration des olims : logements, éducations, travail et formations.

Marc Eisenberg travaille ainsi sur différents projets tels que la mise en place de prêts pour les jeunes entrepreneurs français, la création d’une maison de retraite francophone, l’instauration d’un Hub pour l’emploi.

Un projet de 15 propositions a récemment été remis au gouvernement israélien.

Marc Eisenberg souligne la nécessité d’un sursaut du côté israélien. Le gouvernement doit prendre conscience que l’immigrations des juifs français est dans l’intérêt d’Israël. « Ils apportent avec eux une expérience, un savoir-faire, une culture, une philosophie, un savoir extraordinaires. »

« C’est notre devoir à tous, en tant que membres de la communauté franco-israélienne, de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que les Olim de France aient la chance d’exprimer le meilleur d’eux-mêmes, en Israël » conclu-t-il.

La semaine dernière, le député français et ami intime de Netanyahu, Meyer Habib, a donné 3 mois à Israël pour changer radicalement ses règles ou il dira aux Juifs de France de renoncer à l’alyah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...