McGill/boycott d’Israël : la motion visant Jordyn Wright condamnée
Rechercher

McGill/boycott d’Israël : la motion visant Jordyn Wright condamnée

La motion a été jugée discriminatoire et antisémite par un syndicat de l'université et des groupes juifs

L'immeuble des arts de l'université McGill à Montréal, Canada (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)
L'immeuble des arts de l'université McGill à Montréal, Canada (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

MONTREAL, Canada (JTA) — Le syndicat étudiant de l’université canadienne McGill n’a pas ratifié un appel demandant la démission d’une étudiante juive pour avoir accepté un voyage gratuit en Israël et en Cisjordanie.

Lundi, le Comité des directeurs de la Société des Etudiants de McGill Université (SSMU) – le principal organe directeur du syndicat – a rejeté une motion adoptée quelques jours plus tôt par son conseil législatif. La motion réclamait la démission ou le renvoi de Jordyn Wright, conseillère au sein du SSMU.

La motion a été condamnée comme étant discriminatoire et antisémite par Wright et d’autres groupes.

Cela incluait la propre administration de McGill, l’Anti-Defamation League (ADL), le Centre pour Israël et les Affaires juives (CIJA) et des centaines d’étudiants de McGill.

Wright était la seule étudiante de McGill, et la seule participante juive, qui a été visée par la motion. Au moins un autre étudiant non juif de McGill et son syndicat étudiant devaient participer au voyage.

« Le CIJA salue le Comité de directeurs du SSMU pour avoir rejeté sans équivoque la motion discriminatoire du conseil législatif ciblant un étudiant juif », a déclaré le rabbin Reuben Poupko, co-président du Centre au Quebec, dans un communiqué.

Wright avait été invitée au voyage, baptisé Face à Face, par Hillel Montreal.

Elle a été présentée par Hillel comme « une étudiante inestimable à avoir dans notre voyage du fait de votre expérience étudiante et vos relations sur le campus ».

Le voyage doit avoir lieu à la fin du mois et permettra de visiter Israël et la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...