Médias syriens : Israël aurait frappé des cibles du Hezbollah
Rechercher

Médias syriens : Israël aurait frappé des cibles du Hezbollah

L'aviation israélienne aurait frappé au moins 7 fois dans dans la région de Qalamoun ; Le groupe terroriste libanais dément les informations

Des F-16B de l'armée de l'air israélienne, en juin 2011. Illustration. (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)
Des F-16B de l'armée de l'air israélienne, en juin 2011. Illustration. (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

L’aviation israélienne aurait frappé des cibles du Hezbollah dans la région de Qalamoun en Syrie dans une série d’au moins sept frappes aériennes, ont rapporté samedi soir les médias syriens.

L’armée israélienne a refusé de commenter sur les frappes aériennes présumées. Le Hezbollah a nié que des raids israéliens aient visé leurs positions, selon la Deuxième chaîne.

Selon la Deuxième chaîne, Tsahal a publié un communiqué avant que les informations n’aient émergé avertissant que, « dans les prochaines heures des bruits d’explosions risquent d’être entendues en Haute Galilée. Il s’agit d’explosions initiées et contrôlées qui ont été planifiées à l’avance et non d’un incident sécuritaire ».

Les frappes signalées sont venues moins d’une semaine après que le terroriste Samir Kuntar allié au Hezbollah, ait été tué dans une explosion à son domicile près de Damas, élimination qui a été attribuée à Israël. La mort de Kuntar a été suivie quelques heures plus tard par des tirs de roquettes depuis le Liban sur la ville de Nahariya au nord d’Israël.

Israël a mis en garde le Hezbollah de ne pas réagir à la mort de Kuntar. Des puissances étrangères ont également averti le groupe terroriste basé au Liban que des représailles à l’élimination de Kuntar pourraient provoquer une réponse israélienne devastatrice.

Le mois dernier, Israël aurait effectué environ quatre frappes aériennes sur des positions du régime syrien et du Hezbollah dans la région des monts Qalamoun.

Israël a depuis longtemps averti qu’il ne permettrait pas que des armes « modifiant la donne » ne tombent entre les mains du Hezbollah qui se bat aux côtés du régime syrien dans la guerre civile qui secoue le pays depuis de longues années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...