Mel Gibson donne maintenant aux survivants de l’Holocauste
Rechercher

Mel Gibson donne maintenant aux survivants de l’Holocauste

La star de cinéma, connue pour sa tirade antisémite et ses idées que les Juifs ont tué Jésus dans ‘La Passion du Christ’, participe au projet Survivor Mitzvah

Mel Gibson (Crédit : AFP/Michal Cizek)
Mel Gibson (Crédit : AFP/Michal Cizek)

JTA – Mel Gibson sait très bien qu’il a un long chemin à parcourir pour gagner le soutien de la communauté juive, mais il a l’air de vouloir le parcourir.

La star de cinéma, connue pour sa tirade antisémite et la promotion de l’idée que les Juifs ont tué Jésus dans son film « La Passion du Christ », a financé un projet d’aide aux survivants de l’Holocauste, a annoncé Extra vendredi.

Le projet Survivor Mitzvah, lancée par l’actrice comique Zane Buzby, sera honoré par l’Anti-Defamation League (ADL) à Los Angeles le 30 mars. Le projet fournit une aide financière, des visites à domicile et du matériel médical à un millier de survivants vivant dans des pays de l’ancienne Union soviétique.

L’article ne précise pas combien d’argent Gibson a donné, ni pendant combien de temps.

« Mel Gibson aide des survivants de l’Holocauste dans huit pays, c’est remarquable, a déclaré Buzby. J’ai un grand respect pour les personnes qui changent de vie, et je pense que tout le monde fait des erreurs dans la vie, je pense que la vraie preuve qui montre quel genre d’être humain vous êtes est ce que vous faites de ces erreurs. Il s’est éduqué. Il fait un travail philanthropique maintenant, et je pense que ses actions en disent beaucoup […] et ses actions ont aidé beaucoup de monde. »

Mel Gibson avant la première australienne de "Hacksaw Ridge", à Sidney, le 16 octobre 2016. (Crédit : Brendon Thorne/Getty Images via JTA)
Mel Gibson avant la première australienne de « Hacksaw Ridge », à Sidney, le 16 octobre 2016. (Crédit : Brendon Thorne/Getty Images via JTA)

Les « erreurs » qu’a mentionnées Buzby sont toujours au premier plan pour la communauté juive.

En 2006, deux ans après la sortie de « La Passion du Christ » (qui, malgré un message jugé antisémite par beaucoup de critiques, a récolté plus de 600 millions de dollars et trois nominations aux Oscars), Gibson avait été arrêté à Malibu, en Californie, pour conduite sous l’emprise de l’alcool. Les policiers qui l’avaient arrêté avaient rapporté qu’il avait dit, entre autres injures antisémites, que les Juifs étaient « responsables de toutes les guerres du monde ».

Gibson s’était excusé peu après l’incident, mais beaucoup de Juifs ont jugé ces excuses insuffisantes.

L’acteur a passé la décennie suivante dans une relative obscurité, mais a fait son retour l’année dernière avec « Tu ne tueras point », un film sur la Seconde Guerre mondiale qu’il a réalisé et a été très acclamé. Le film a été nommé six fois aux Oscars, notamment dans la catégorie du meilleur réalisateur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...