Memic lève 96 M $ pour commercialiser un bras robotisé approuvé par la FDA
Rechercher

Memic lève 96 M $ pour commercialiser un bras robotisé approuvé par la FDA

Le système Hominis est doté de bras robotiques miniatures qui offrent une dextérité de niveau humain, une flexibilité multi-planaire et une liberté de mouvement à 360 degrés

L'équipe de Memic Innovative Surgery, une start-up spécialisée dans les dispositifs médicaux qui a mis au point le système chirurgical Hominis. (Crédit : Roy Mizrachi)
L'équipe de Memic Innovative Surgery, une start-up spécialisée dans les dispositifs médicaux qui a mis au point le système chirurgical Hominis. (Crédit : Roy Mizrachi)

Memic Innovative Surgery, une entreprise de dispositifs médicaux, a annoncé qu’elle avait bouclé un cycle de financement de série D de 96 millions de dollars, mené par la société israélienne Peregrine Ventures et la société d’investissement Ceros, ainsi que par OurCrowd de Jérusalem et le capital-risque israélien Accelmed.

Les fonds levés permettront de commercialiser la plateforme chirurgicale robotisée Hominis conçue par la start-up aux États-Unis et potentiellement dans d’autres pays du monde, a déclaré la société dans un communiqué.

Le système chirurgical Hominis développé par Memic comporte des bras robotiques miniatures de forme humanoïde. Le mois dernier, la société a déclaré avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de la Food and Drug Administration américaine pour ce dispositif chirurgical robotisé destiné à réaliser des hystérectomies transvaginales chez les patientes.

Le dispositif est destiné à l’hystérectomie bénigne, c’est-à-dire l’ablation de l’utérus pour des pathologies non cancéreuses, ainsi que l’ablation d’une ou des deux trompes de Fallope et des ovaires.

Le dispositif chirurgical robotisé Hominis développé par Memic Innovative Surgery. (Autorisation)

Le financement soutiendra également la poursuite des efforts de recherche et de développement, notamment l’élargissement du portefeuille de produits de la société et la mise à l’échelle de la fabrication, ainsi que l’assistance et la formation des clients, a déclaré la société.

« Le système Hominis représente une avancée significative sur le marché en pleine croissance de la chirurgie robotique, qui représente plusieurs milliards de dollars. Ce financement nous permet d’accélérer nos efforts de commercialisation et de proposer Hominis aux chirurgiens et aux patients dans les mois à venir », a déclaré Dvir Cohen, cofondateur et PDG de Memic.

Le système Hominis (humanoïde en latin) est doté de bras robotiques miniatures de forme humanoïde qui offrent une dextérité de niveau humain, une flexibilité multi-planaire et une liberté de mouvement à 360 degrés, explique la société. Les instruments biomimétiques sont conçus pour reproduire les mouvements et les capacités des bras d’un chirurgien, avec des articulations d’épaule, de coude et de poignet. Plusieurs instruments peuvent être introduits dans le corps par un seul portail et l’articulation à 360 degrés permet d’éviter les obstacles et d’optimiser l’accès et les angles de travail.

En plus de ces caractéristiques, le système sera vendu à un prix nettement inférieur à celui des autres systèmes de chirurgie robotique commercialisés, ce qui permettra potentiellement à un plus grand nombre d’établissements médicaux, y compris les hôpitaux et les centres de chirurgie ambulatoire, d’accéder à la robotique chirurgicale et de l’adopter, indique le communiqué.

Fondée en 2012 par Nir Shvalb et Dvir Cohen, la société a son siège à Tel Aviv ainsi qu’une filiale à part entière à Fort Lauderdale, en Floride. Accelmed, OurCrowd et Peregrine Ventures étaient déjà investisseurs dans la société avant la dernière levée de fonds.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...